Actualité Finance

La lumière au bout du tunnel en vue ?

La lumière au bout du tunnel à l’horizon?

La société de gestion suisse GAM a pu augmenter ses actifs. Cela n’est pas dû à l’afflux. Cependant, les plans d’épargne devraient aider les gestionnaires d’actifs à se remettre sur les rails dès que possible.

La bonne nouvelle est que les actifs sous gestion de GAM, société de gestion suisse touchée par la crise, sont passés de 119,4 milliards de francs suisses fin juin à 120,4 milliards de francs suisses fin septembre. Selon un communiqué de presse publié mercredi par la société, cela s’est produit malgré de nouvelles sorties d’actifs: dans le domaine de la gestion des investissements, ce chiffre a atteint 2,4 milliards de francs suisses, mais il a été compensé. Tendances positives du marché et taux de change net de 800 millions de francs suisses.

Plus sombre d’année en année

La croissance des actifs du secteur de la MDD est encore plus importante: à la fin septembre, le total des actifs sous gestion s’élevait à 86,5 milliards de francs suisses, contre 83,9 milliards de francs suisses au 30 juin 2020. Les entrées nettes ont été de 400 millions de francs suisses et les mouvements positifs du marché et les taux de change ont été de 2,2 milliards de francs suisses. Les comparaisons d’une année sur l’autre ont brossé des perspectives sombres pour les sociétés de gestion d’actifs: en septembre 2019, GAM gérait toujours 135,7 milliards de francs suisses et à la fin juin, elle atteignait un maximum de 136,1 milliards de francs suisses, soit une baisse de plus de 11%. En outre, les sorties de capitaux ont également augmenté: elles s’élevaient à l’époque à 400 millions de francs suisses, ce qui est bien inférieur au niveau de cette année.

Le plan d’épargne est en bonne voie

À cette fin, l’entreprise s’efforce d’améliorer son efficacité et de réduire ses coûts. La communication semble toujours en cours: la réduction des dépenses totales pour 2020-2019 d’au moins 65 millions de francs suisses se déroule comme prévu. Mais cela ne suffit pas: les gérants d’actifs veulent encore simplifier leurs processus métier, ce qui entraînera de nouveaux gains d’efficacité en 2021 et 2022.

Prévoyez d’ajouter

La société de fonds GAM ne fait pas exception, il s’agit d’une tendance ESG mondiale: elle annoncera la nomination d’un nouveau département fonctionnel mondial responsable de l’investissement durable et d’impact.

Ce rôle sera responsable de la stratégie d’investissement durable de GAM et renforcera les services d’ESG aux clients. Jill Barber a rejoint GAM le 2 novembre, selon un rapport finews.ch il y a un mois. Jill est de Jupiter Asset Management et occupera le poste de responsable mondiale des solutions institutionnelles, dirigera l’équipe des ventes et de la distribution de GAM avec Jeremy Roberts, directeur des ventes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *