Actualité Finance

La BNS prévoit un bénéfice d’environ 15 milliards de francs pour le troisième trimestre

La Banque nationale suisse devrait réaliser un bénéfice d’environ 15 milliards de francs suisses au troisième trimestre – la part de la Banque nationale suisse a légèrement diminué

La performance de la Banque nationale suisse (BNS) au troisième trimestre 2020 devrait largement profiter de la reprise boursière.

Les économistes de la grande banque UBS (UBS) estiment qu’il faudra plus de 15 milliards de francs suisses entre juillet et septembre. UBS (UBS) a déclaré que par rapport au premier semestre de cette année, le troisième trimestre de la Banque nationale suisse était relativement calme. Les économies de la Suisse et d’autres pays européens se sont remises des effets de la fermeture estivale du marché. Par conséquent, selon UBS (UBS), les cours mondiaux des actions ont également augmenté de 6,5%.

Les résultats de la Banque nationale suisse qui seront publiés vendredi prochain (30 octobre) sont également soutenus par la hausse des prix de l’or. En termes de dollars, ils ont augmenté de plus de 6%. Mais dans le même temps, la dépréciation du dollar américain signifie que l’augmentation des prix en francs suisses représente toujours la moitié de l’augmentation initiale des prix. Cependant, détenir 56 milliards de francs suisses d’or à la fin juin signifie une augmentation d’environ 2 milliards de francs suisses. La distribution des dividendes n’est pas menacée En outre, la Banque nationale suisse peut percevoir 4 milliards de francs suisses de revenus réguliers sous forme de paiements d’intérêts et de dividendes et d’intérêts négatifs. En février de cette année, le ministère fédéral des Finances et la Banque nationale suisse (BNS) ont convenu de nouvelles modalités de distribution des bénéfices pour les exercices 2019 et 2020.

Si la réserve allouée après la distribution des bénéfices dépasse 40 milliards de francs suisses, 4 milliards de francs suisses seront alloués. UBS a ajouté qu’avec une réserve de distribution de près de 100 milliards de francs suisses, même une perte comme celle subie ce printemps (près de 40 milliards de francs suisses) ne compromettra pas la répartition maximale de la Confédération et des cantons. Comme nous le savons tous, le résultat de la Banque nationale suisse est avant tout le résultat de sa politique monétaire. Afin d’affaiblir le franc suisse ou d’empêcher l’appréciation du franc suisse, en plus d’introduire des taux d’intérêt négatifs, la Banque nationale suisse a également considérablement augmenté ses réserves de change ces dernières années, de sorte qu’elle a acheté différents types d’obligations et d’actions. devise.

L’année dernière, l’entreprise a réalisé un bénéfice de 49 milliards de francs suisses, et la Banque nationale suisse a finalement chuté de 2,36% dans le commerce suisse à 4 550 francs suisses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *