Actualité Finance

Swiss verse des primes aux managers pour 2019

Swiss attribue des primes aux managers en 2019

Les managers suisse percevront bientôt le bonus pour 2019, mais il s’agit actuellement du dernier paiement. Après la pandémie, la Suisse se prépare à d’autres moments difficiles. Un porte-parole a déclaré à la demande de l’agence de presse AWP que les membres du conseil avaient reçu leur rémunération variable pour 2019 fin octobre. Par conséquent, il a confirmé un article publié mardi dans le journal Tamedia. Selon le porte-parole, il ne s’agit pas d’une rémunération, mais d’une part variable du salaire, qui est une partie fixe du contrat de travail. Cela est dû au dépassement de certains indicateurs clés. En raison de la très bonne performance annuelle en 2019, ces seuils de paiement ont été dépassés.

Klühr diffère le paiement

Dans un premier temps, reporter le paiement jusqu’à ce que la liquidité soit assurée. Le porte-parole a indiqué que ce dernier avait été achevé après la signature de l’accord de prêt avec le consortium bancaire à la mi-août. Le prêt est garanti par le gouvernement fédéral dans le cadre du plan de sauvetage des compagnies aériennes. Seul le paiement du directeur général suisse Thomas Klühr a été reporté jusqu’au remboursement du prêt. Selon le porte-parole, il a décidé de le faire car il quittera la Suisse fin 2020 et ne pourra plus contribuer à la réduction des coûts à l’avenir. De plus, M. Kluer, ses collègues du conseil d’administration et la haute direction ont déjà renoncé à 20% de leur salaire de six mois en 2020.

Pour cette année, jusqu’à nouvel ordre, les cadres ont renoncé à la composante variable des salaires et augmenté leur salaire. Ils ont signé la renonciation correspondante.

Encore un quart de la capacité de l’année précédente

La pandémie continue de poser des difficultés à la Swiss et à toute sa société mère, Lufthansa. Diverses restrictions de voyage contenant des virus ralentissent considérablement les activités. Selon divers rapports des médias, Lufthansa s’attend à ce que le nombre de passagers au cours du semestre d’hiver soit inférieur à un cinquième de l’année précédente.

Un porte-parole a déclaré à AWP que ces prévisions concernant les passagers s’appliquent également aux Suisses. En outre, la Suisse prévoit actuellement de fournir jusqu’à un quart de la capacité de l’année précédente dans le programme d’hiver. Par conséquent, la compagnie aérienne a une fois de plus abaissé les attentes. Cependant, en raison de la baisse de capacité, la compagnie aérienne s’attend à ce que le coefficient d’occupation de l’Europe soit particulièrement dans la région de l’année précédente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *