Actualité Finance

UPC peut acheter Sunrise

UPC peut acheter Sunrise-Weko et donner le feu vert

Le feu vert pour une fusion de plusieurs milliards de dollars dans l’industrie suisse des télécommunications: La Chambre fédérale suisse d’économie a approuvé l’acquisition de Sunrise par Liberty Global, propriétaire d’UPC, sans aucune condition ni obligation. Sunrise a annoncé vendredi dans un communiqué de presse que cela pourrait surmonter un obstacle important. Sunrise salue la décision de la Commission fédérale de la concurrence (Comco). Une décision inconditionnelle est attendue. Le propriétaire de l’UPC, Liberty Global, a soumis une offre pour Sunrise en août. Le géant américain et britannique de la télévision câblée commence à payer: les actionnaires de Sunrise recevront 5 milliards de francs suisses en numéraire. Le deuxième groupe de télécommunications de Suisse, dette comprise, totalise 6,8 milliards de francs suisses.

Dans le même temps, le groupe de télécommunications a déclaré avant-hier qu’après l’expiration du délai de grâce mercredi, plus de 96% des actionnaires de Sunrise ont fait une offre. Le résultat final sera publié le 3 novembre.

Concurrents potentiels de Swisscom

Une fois l’accord conclu, Sunrise et l’opérateur de réseau câblé UPC fusionneront. Ensemble, ils espèrent devenir de potentiels challengers du big boss Swisscom. Ensemble, ils réaliseront un chiffre d’affaires de 3,1 milliards de francs suisses et 2,1 millions de clients se sont abonnés à des services de téléphonie mobile. Avec 1,2 million d’utilisateurs haut débit et 1,3 million d’utilisateurs de télévision, ils gagneront environ 30% de part de marché dans chaque région.

L’un des objectifs de la fusion est d’éliminer leurs faiblesses. Par exemple, Sunrise aura son propre réseau fixe, tandis qu’UPC disposera désormais d’un réseau mobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *