Actualité Finance

Coronavirus : la croissance du nombre de cas ralentit légèrement

Coronavirus: le nombre de cas a légèrement ralenti 

Le nombre de cas de coronavirus dans presque tous les États continue d’augmenter. Cependant, le taux de croissance a légèrement diminué. Les faits les plus importants en un coup d’œil Chaque semaine, Nau.ch analyse les données corona de chaque état. À l’exception de Schwyz, le nombre de cas dans tous les États a de nouveau augmenté. En Suisse romande, l’incidence de plus de 14 jours atteint 2000. Pour 140000 personnes, il y a 1084 cas en 1484 jours – c’est l’incidence actuelle du coronavirus en 14 jours. La Suisse est confrontée à l’une des pires épidémies de toute l’Europe: seules la Belgique (1735), la République tchèque (1575) et le Luxembourg (1325) ont enregistré plus de cas.

La situation dans toute la Suisse est extrêmement tendue: l’OFSP et les hôpitaux mettent en garde contre d’éventuels goulots d’étranglement dans le système de santé. Cependant, la situation est particulièrement instable dans certains États. 

Vaud a signalé 8000 cas de coronavirus en une semaine 

Dans le canton le plus peuplé de Zurich, le nombre de cas a moins augmenté que dans les cantons de Vaud et de Genève. Cela signifie que la zone la plus infectée de Zurich cette semaine n’est que troisième. Dans le canton de Vaud, 8 000 infections ont été détectées. Genève est l’État avec l’incidence la plus élevée: en une semaine, 1 452 nouveaux cas sont signalés pour 100 000 habitants. Le taux d’incidence sur 14 jours à Genève était de 2 358, soit plus du double de la moyenne suisse. En conséquence, le gouvernement suisse a publié le paquet de mesures le plus sévère le week-end dernier. Même si l’augmentation du nombre de cas en Valais a ralenti, elle a toujours l’incidence sur 14 jours la plus élevée de l’état: 2573. 

La Suisse romande a la plus forte incidence d’Europe 

La Suisse romande continue d’être plus touchée par le coronavirus: dans les principaux États francophones, l’incidence était en 2007 plus élevée que dans tous les pays de l’UE. En Suisse alémanique, le taux d’incidence à 14 jours de 745 jours ne représente qu’un tiers de celui de la Suisse romande. Mais même selon les normes européennes, ce nombre est toujours élevé.

La croissance du nombre de cas a ralenti Seul le canton de Schwyz a fourni des chiffres encourageants: la Suisse centrale a été le seul canton où le nombre d’infections a légèrement diminué. A Zoug, le nombre d’infections est plus ou moins stable. Cependant, la tendance nationale devient progressivement positive: le nombre de cas en Suisse a augmenté de 45%. La semaine précédente, le taux de croissance était de 102%. Même si le nombre de personnes continue d’augmenter, l’augmentation des cas a légèrement ralenti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *