Actualité Finance

Les bourses célèbrent le vaccin Covid avec un feu d’artifice

La bourse célèbre le vaccin Covid avec des feux d’artifice 

Espoir de mettre fin à la pandémie et de se propager aux marchés financiers: le tourisme et les compagnies aériennes montent en flèche. En revanche, les actions d’entreprises en ligne comme Zoom ont chuté. Lundi après-midi, la nouvelle a annoncé que les sociétés pharmaceutiques Pfizer et Biontech avaient fait des percées dans la recherche et les investisseurs ont commencé à se préparer à un monde sans laurier: un vaccin très efficace (en savoir plus ici) incite les investisseurs à parier à nouveau L’entreprise qui a été déçue lorsque la pandémie a commencé. Les actions de Lufthansa Group, qui appartient à Swissair, ont également augmenté de 20%.

À la Bourse suisse, l’exploitant de la boutique hors taxes Dufry a reçu un cinquième de sa valeur. Faisant partie du plus grand indice SMI de Suisse, les sociétés de produits de luxe Richemont et Swatch Group peuvent en bénéficier de manière égale. Cependant, malgré la forte hausse des cours boursiers lundi, la plupart des actions sont encore loin des niveaux d’avant la crise Corona. 

L’action Roche chute 

Aux États-Unis, les actions du géant pharmaceutique américain Pfizer Inc. ont augmenté d’environ 10%. La société coopère avec la start-up allemande Biontech pour produire un vaccin Covid prometteur. L’action de Biontech a également augmenté d’environ 10%.

En revanche, la part des bénéfices de Roche a baissé de 3%. La société basée à Bâle fournit des tests corona dans le monde entier, et le succès du vaccin devrait le rendre moins pertinent pour la pandémie. Cependant, l’action de Lonza n’a pas beaucoup répondu. Le fabricant de médicaments sous contrat basé à Bâle produit les ingrédients actifs du vaccin Covid pour la société américaine Moderna. Ceci est basé sur la même technologie que Pfizer / Biontech. Les actions Internet, qui ont fortement augmenté pendant la pandémie, ont maintenant diminué: le cours de l’action d’Amazon a chuté de 2,6%. Le fournisseur de vidéoconférence Zoom a perdu 14% dans certains cas. Cependant, ces titres sont encore plusieurs fois supérieurs à leur valeur en début d’année. Les séquelles du corona subsiste donc encore.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *