Actualité Finance

Le volume d’affaires de la Bâloise diminue en raison des bons chiffres de l’année précédente

Le volume d’affaires de la Baloise a diminué en raison des bonnes performances de l’année précédente 

A la fin du troisième trimestre, la compagnie d’assurance Baloise a annoncé une baisse attendue du volume d’affaires. En revanche, dans le domaine de l’assurance non-vie, le groupe a facturé plus de primes. Au cours des neuf premiers mois de cette année, le volume d’activité du groupe Barova a baissé de 6,5% à 6,94 milliards de francs suisses. Comme il l’a annoncé vendredi, la compagnie d’assurance a anticipé cette baisse. En 2019, la Baloise a encore bénéficié du retrait du groupe Axa des activités de fonds de pension, ce qui lui a permis d’acquérir de nouveaux clients. En conséquence, les activités traditionnelles de la Baloise dans le domaine de l’assurance-vie ont diminué de près d’un quart à 2,63 milliards. Le chiffre d’affaires du secteur de l’assurance non-vie a de nouveau augmenté de 7,9% à 3,13 milliards. Selon le communiqué de presse, la croissance provient principalement d’acquisitions en Belgique. 

200 millions de francs de frais de gestion 

Comme la compagnie d’assurance l’a annoncé dans ses comptes semestriels, le coût total des sinistres liés à la pandémie corona pour l’ensemble de l’année est de 200 millions de francs suisses. LaBâloise n’a fourni aucune information sur les bénéfices dans ses résultats trimestriels. Au premier semestre 2020, le groupe a réalisé un bénéfice net de 177,7 millions de francs suisses. Selon l’entreprise, la forte baisse des bénéfices était due à l’absence d’implications fiscales et à la pandémie corona.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *