Actualité Finance

Richemont améliore son programme de fidélisation des actionnaires

Richemont renforce son programme de fidélisation des actionnaires – Les actions de Richemont chutent 

Comme promis, le groupe horloger et joaillier Richemont lance un programme de fidélisation de ses actionnaires pour compenser la dernière baisse de dividende. 

L’assemblée générale des actionnaires a approuvé cette augmentation de capital lors de l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de mardi, et le groupe Richemont annonce désormais le détail de ses opérations. Selon une annonce publiée mercredi, Richemont a fixé un prix d’exercice de 67,00 francs suisses pour les actions du groupe qui peuvent être achetées après l’expiration du plan dans les trois ans. Le prix moyen pondéré en fonction du volume payé à la bourse du 19 octobre au vendredi dernier sert de base à la détermination du prix.

Le programme de fidélité a pour objectif de permettre aux actionnaires de participer à la réussite future du groupe et à toute remontée des cours de bourse en bourse. La prime de fidélité vise également à compenser Richemont pour avoir divisé par deux le dividende cette année en raison de l’incertitude sur le franc suisse par action A. Dans le cadre de ce plan, Richemont attribuera deux bons de souscription transférables par action aux actionnaires existants, ce qui leur permettra d’acheter des actions nouvellement émises dans un délai de trois ans. Les bons de souscription seront livrés le 27 novembre. Sur la base du prix d’exercice désormais annoncé, un total de 67 warrants sont nécessaires pour acheter une nouvelle action en novembre 2023.

Lors de l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de mardi, les actionnaires de Richemont ont approuvé l’augmentation de capital du programme de fidélisation. Comme nous le savons tous, prévoit d’émettre jusqu’à 22 millions de nouvelles actions. 

Les analystes n’ont pas été surpris – le cours de l’action a chuté 

Dans le monde analytique, les nouvelles sont relativement calmes. Par conséquent, ZKB n’est pas surpris par ce résultat. Comme ses collègues, l’expert de Vontobel René Weber a également souligné la future dilution des bénéfices, car environ 3% des actions seront cotées en 2023. L’engouement de la bourse est limité: à Zurich, l’action Richemont s’échangeait à -1,30% mercredi dernier à 76,22 francs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *