Actualité Finance

Bye-bye, Suisse : Le WEF a informé deux conseillers fédéraux d’un éventuel retrait à Singapour

Rendez-vous en Suisse: le Forum économique mondial a notifié à deux conseillers fédéraux un éventuel retrait de Singapour

Le Forum économique mondial est l’étape la plus importante du président suisse. Jusqu’à il y a deux semaines, Lucerne et Bürgenstock étaient prévues pour 2021, mais maintenant, tout est différent. Le Conseil fédéral a également quelque chose à dire. 

La réunion annuelle du Conseil fédéral attire le plus l’attention internationale: au Forum économique mondial (WEF), le président de la Confédération suisse se réunit traditionnellement à l’Assemblée générale – avant le rassemblement des élites politiques, de l’économie mondiale et de la science.

C’est aussi la date de l’année où l’on sait quel Conseil fédéral parle le mieux l’anglais … En janvier 2020, juste avant que le virus corona ne se propage dans le monde, la présidente Simettatta Sommaruga a prononcé un merveilleux discours dans lequel elle a indirectement critiqué la star invitée du WEF, Donald Tron. (Donald Trump), mais n’a pas mentionné son nom.

En effet, Guy Parmelin (UDC) prononcera le discours d’ouverture du WEF en Suisse centrale les 18 ou 19 mai 2021. Tel est le plan. Parmelin devrait facilement réussir à être élu président fédéral lors de la réunion d’hiver, puis il sera le conférencier habituel à l’ouverture de la réunion annuelle. Mais il apparaît maintenant qu’il est très douteux que le WEF se tienne en Suisse. Comme l’a dit Klaus Schwab, fondateur de la World Epidemiology Foundation, lors du “Swiss Weekend”, en raison de la “situation épidémiologique difficile en Suisse”, l’organisation est à la recherche d’alternatives à l’étranger. Il est considéré comme relativement sûr pour l’artère coronaire.

Singapour est au premier plan. Cette cité-état met en œuvre des politiques corona restrictives et contrôle la courbe d’infection. Les recherches de CH Media montrent que Schwab a récemment négocié avec Singapour les détails de la mise en œuvre. 

Une nouvelle décevante

Guy Parmelin, le président élu de la Confédération suisse, et Nazio Sillon Cassis (FDP), ministre des Affaires étrangères, ont été informés que la réunion annuelle du Forum économique mondial ne se tiendra finalement pas en Suisse centrale. Les deux ministres ont été déçus de la perte du Forum économique mondial, prestigieux à l’étranger. Le désinvestissement temporaire de la Suisse a également causé des désagréments au monde financier, en particulier parmi les banquiers privés à Genève et à Zurich. Niveau d’excellence de Singapour! Ce petit pays est devenu un concurrent majeur de la place financière suisse.Depuis la fin du secret bancaire en Suisse, l’afflux d’argent à Singapour a considérablement augmenté. Les banques suisses CS, UBS et Julius Baer ont également renforcé leur présence à Singapour.

De retour à Davos en 2022

Les gouvernements cantonaux de Lucerne et de Nidwald n’avaient pas été informés à l’avance jusqu’à hier soir. Ils ont pris connaissance des plans de transfert grâce à la couverture du transfert par le journal. En Suisse centrale, on espère qu’avec l’affaiblissement de la courbe d’infection en Suisse dans les prochains jours, il y aura peut-être une chance de réaliser l’événement après tout.
Mais il y a une bonne nouvelle pour la Suisse : selon les informations de CH Media, l’avant-dernier WEF, le congrès annuel de 2022, aura certainement lieu à nouveau à Davos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *