Actualité Finance

L’évolution du système politique suisse

L'évolution du système politique suisse
L’évolution du système politique suisse

L’évolution du système politique suisse

Le récent accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne (UE) sur le libre-échange a été salué comme une avancée majeure vers un renforcement des échanges au sein de l’Union européenne (UE). En termes simples, l’accord a créé un nouveau bloc commercial composé de la Suisse, du Canada, de l’Union européenne et du Mexique. Ces quatre pays ont conclu avec succès un accord qui élimine tous les tarifs commerciaux entre eux et leurs devises respectives. L’accord visait également à éliminer toutes les autres barrières commerciales entre ces quatre pays.

 

Bien que cela semble être une idée très louable d’une part, les problèmes que cela pourrait causer, en particulier dans les domaines des produits pharmaceutiques et bancaires, sont le résultat de conséquences involontaires. Autrement dit, ce qui était censé être des accords commerciaux bénéfiques pourrait au contraire se révéler être une menace potentielle pour les intérêts de sécurité nationale de l’UE et de ses États membres. Par exemple, la suppression des tarifs commerciaux sur les médicaments pourrait inciter davantage de sociétés pharmaceutiques à choisir de produire des médicaments génériques bon marché plutôt que des marques brevetées. Cela signifie que les pays plus pauvres qui ne sont pas en mesure de se payer des médicaments brevetés coûteux seront obligés de se tourner vers des médicaments génériques moins efficaces, mais toujours coûteux. De plus, une pression accrue sera exercée sur la Food and Drug Administration (FDA) pour qu’elle approuve les médicaments avant qu’ils ne puissent être mis sur le marché. Cela signifie des coûts accrus pour les médicaments brevetés et des coûts plus élevés pour les médicaments génériques qui ne sont pas approuvés par la FDA.

 

Inutile de dire que ces deux événements sont étroitement liés. D’une part, l’UE voulait accroître son influence sur les pays en développement. D’un autre côté, le monde en développement souhaitait accroître sa part de marché dans le monde développé. Ainsi, des troubles politiques et une instabilité économique suivront probablement. En fin de compte, la décision suisse de l’UE aura des répercussions sur le système monétaire international de tout le monde occidental.

 

L’un des points les plus intéressants soulevés au sujet des relations entre l’UE et le monde est qu’après la formation de l’UE, une série d’événements a complètement changé la face de la scène politique internationale. Tout d’abord, après la formation de l’UE, il y a eu une politique d’élargissement majeure, puis il y a eu deux conférences d’élargissement. Ces deux conférences ont conduit à la création de l’Union européenne (UE), aujourd’hui connue sous le nom d’Union européenne. De cette manière, la formation de l’UE a radicalement changé le cours de l’histoire du monde.

 

De nombreuses raisons ont conduit à la formation de l’UE. D’un côté, il y avait des gens qui voulaient l’indépendance politique de leur pays. D’autre part, il y en a aussi d’autres qui craignent que l’indépendance politique ne conduise leur pays à une guerre et à une clause permanente dans les Conventions de Genève. Le dernier point soulevé lors des conférences de la CE était que certaines puissances devraient être autorisées à intervenir dans les affaires intérieures d’autres pays. Cette clause est connue sous le nom de “quatrième Convention de Genève”.

 

Les “référendums” qui ont été introduits dans la constitution de la CE ont donné une autre dimension au débat politique. Par exemple, ils ont permis une certaine liberté d’agitation pour les partis non politiques, ce qui à son tour a permis une plus grande diversité. Il a également permis une modification de la constitution en fonction de l’évolution des circonstances politiques. Tous ces éléments ont été introduits pour aider au développement de la culture politique européenne. Aujourd’hui, la Suisse possède l’une des sociétés les plus développées et les plus démocratiques du monde.

 

Tout au long de l’histoire des Suisses, leur structure sociale a été façonnée par le développement de leur identité nationale. En conséquence, ils ont toujours été prêts à accepter d’autres cultures et communautés parmi eux, afin de les enrichir et de les protéger. On sait également que l’évolution de la politique suisse a donné naissance au concept de droits individuels et collectifs. C’est l’un des aspects les plus importants de l’histoire politique suisse, qui a rendu leur société extrêmement adaptable aux changements survenus dans la politique mondiale. Il existe également d’autres facteurs comme le développement du commerce international et le mouvement vers un niveau plus élevé d’implication politique.

 

Le célèbre effondrement moghol a été un autre facteur majeur qui a contribué au développement du système politique suisse. La fin de l’empire moghol a ouvert la voie à de nouveaux développements dans la vie politique du pays. L’une des plus grandes réalisations du peuple suisse a été sa résistance réussie pendant la Seconde Guerre mondiale. Une nouvelle phase de l’histoire politique suisse a été établie et elle est connue sous le nom de «période de résistance significative». Ce fut une période où la nation n’a jamais rien abandonné pour atteindre ses objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *