Actualité Finance

Principes de base de la police d’assurance automobile

Principes de base de la police d’assurance automobile – Ce que vous devez savoir sur l’assurance automobile avant d’acheter

L’assurance automobile est une assurance spécifiquement pour les automobiles, les camions, les vélos et autres véhicules routiers. Sa fonction principale est d’offrir une protection financière contre les dommages corporels ou les blessures résultant d’accidents de la route et de la responsabilité qui peut également résulter d’accidents de voiture. Cela peut inclure des dommages causés par un incendie, un vol ou une combinaison d’accidents. En ce qui concerne les États américains, l’assurance automobile est requise par la loi. Cependant, il est possible de conduire sans assurance pendant certaines périodes.

 

Lors de l’achat d’une assurance, il est important de savoir de quel type de couverture vous avez besoin. Si vous avez une nouvelle voiture, il est conseillé d’opter pour le montant minimal d’assurance automobile tel que stipulé par la loi de votre État. Dans le cas des voitures anciennes ou d’occasion, cependant, c’est une bonne idée d’avoir plus de couverture. Le guide mentionné ci-dessous est un outil utile pour quiconque envisage de souscrire une assurance automobile.

 

Il existe essentiellement trois types de couverture d’assurance pour les véhicules à moteur. Ceux-ci sont complets, tiers et collision. Une assurance complète couvre les dommages causés par le vol ou le feu. Un tiers ne couvre que les dommages causés par un tiers tels qu’un accident. L’assurance collision fournit une couverture pour les dommages au véhicule résultant de collisions avec un autre véhicule.

 

Une assurance tous risques prendra en charge les frais occasionnés par le vol ou les dommages causés par un incendie. Il couvre les dommages causés au véhicule lui-même ainsi qu’à toute propriété privée ou publique que vous possédez ou louez. Le coût de ce type d’assurance dépend du type de véhicule que vous possédez et de son âge. Il est conseillé de souscrire la couverture d’assurance la plus appropriée en fonction de l’âge et de la valeur du véhicule.

 

Il est judicieux de souscrire une assurance tous risques si votre véhicule à moteur est neuf. Il n’est pas rare que les jeunes conducteurs se retrouvent dans des accidents lorsqu’ils ne sont pas suffisamment expérimentés et ne conduisent pas de manière responsable. Cette politique vous permet d’économiser de l’argent en cas d’accident. Vous pouvez également réduire votre prime en participant à des cours de conduite avancés.

 

Si vous avez une voiture neuve, il n’est pas conseillé de souscrire une police d’assurance bon marché. Il est logique de rechercher le meilleur taux de prime offert par différentes compagnies d’assurance. Vous pouvez réduire vos mensualités et économiser de l’argent en obtenant une couverture d’assurance plus coûteuse.

 

Dans le cas où vous êtes impliqué dans un accident, vous devez contacter rapidement votre assureur pour signaler les dommages et obtenir la couverture d’assurance requise. Les assureurs vous demandent généralement de déclarer votre réclamation dans les sept jours ouvrables suivant l’accident. Vous devez immédiatement appeler les pompiers, la police ou les autorités routières si possible. Il est important d’aviser votre assureur que vous n’avez pas été blessé dans un accident, afin d’obtenir un traitement plus rapide et une meilleure indemnisation.

 

Vous devez déposer une réclamation dès que possible, même si vous n’êtes pas en faute. Les compagnies d’assurance n’aiment pas prendre ce type de risque et, dans la plupart des cas, réduiront considérablement vos primes, à condition que vous déposiez votre réclamation dans le délai imparti. Ce n’est pas une bonne idée de faire savoir à la compagnie d’assurance que vous n’êtes pas en faute. Plus vite vous réclamez, moins vos primes d’assurance seront chères. Si vous donnez à l’assureur des informations sur votre réclamation, autre que le fait que vous avez commis un accident, vous pourriez être en violation de votre prime de non-réclamation.

 

Plusieurs facteurs déterminent le montant de votre bonus de non-réclamation. Ceux-ci incluent votre âge, votre sexe, votre expérience, vos antécédents de conduite, le véhicule que vous conduisez et le type de couverture dont vous avez besoin. Les jeunes conducteurs auront généralement des primes moins élevées. En effet, les jeunes conducteurs, en moyenne, sont considérés comme des conducteurs plus sûrs et moins exposés aux accidents. Le type de couverture dont vous avez besoin affectera également le prix de votre prime. Vous devriez vérifier auprès de votre assureur si vous avez besoin d’une couverture complète ou simplement d’une couverture responsabilité civile de base.

 

Votre cote de crédit peut également affecter la prime de votre police d’assurance automobile. Si votre pointage de crédit est excellent, vous pouvez vous attendre à payer un peu plus d’argent pour votre couverture. Une mauvaise cote de crédit peut entraîner de fortes augmentations des primes. Si vous avez un cosignataire avec un excellent crédit, vos primes peuvent même être inférieures à celles des conducteurs ayant une mauvaise cote de crédit.

 

Il est important que votre véhicule soit équipé d’une alarme de sécurité et de prendre des mesures pour protéger votre voiture des voleurs potentiels. Vous devez également conserver un dossier détaillé de toute réclamation que vous avez faite et surveiller attentivement votre statut de non-réclamation. Vous devez toujours rester en contact avec votre assureur au cas où quelque chose arriverait à votre statut de non-réclamation. N’oubliez pas de faire des réclamations pour tout dommage causé par un accident ou tout dommage causé à une autre personne ou à sa voiture.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *