Actualité Finance

Ypsomed conclut un accord dans le cadre d’un litige avec son ancien partenaire Insulet

Ypsomed conclut un accord dans le cadre d’un litige avec son ancien partenaire Insulet

Depuis 2018, Ypsomed ne distribue plus la pompe à insuline Insulet Omnipod en Europe et bénéficiera désormais d’une compensation contractuelle.

La société de technologie médicale Ypsomed a conclu un accord avec la société américaine Insulet, son ancien partenaire dans la distribution de pompes à insuline, sur l’indemnisation due à la société de Berthoud. Cela met fin à un litige qui dure depuis des années.

Au total, Ypsomed recevra un paiement supplémentaire de 36,2 millions de dollars américains d’Insulet, selon un communiqué publié lundi. Cela porte le montant total de l’indemnisation à 41,25 millions de dollars, tandis qu’Insulet retire également une demande reconventionnelle de 18,7 millions de dollars.
Ypsomed avait vendu la pompe Omnipod d’Insulet exclusivement en Europe de 2010 à 2018, installant un réseau de distribution à cet effet. Au terme du contrat de distribution, le groupe avait contractuellement droit à une indemnité dont le montant exact a été contesté en justice.

Ypsomed avait déjà enregistré le paiement attendu sur son bilan. Après liquidation, une correction de valeur unique sera effectuée sur ces montants, ce qui pèsera sur le résultat d’exploitation d’environ 9 millions de francs, précise-t-on. Cependant, comme promis, les actionnaires recevront une augmentation d’un franc lors du prochain paiement du dividende.

Depuis la séparation d’Insulet, Ypsomed vise à conquérir le marché mondial des pompes à insuline avec sa propre Ypsopump. La pompe est déjà vendue sur certains marchés européens et également au Canada, par exemple. Ypsomed a également récemment trouvé un partenaire de distribution puissant pour le marché américain au sein du groupe pharmaceutique Eli Lilly. Si tout se passe comme prévu, les premières pompes produites à Berthoud seront disponibles sur le plus grand marché du diabète au monde à la mi-2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *