Actualité Finance

Nouveau record de créations d’entreprises malgré la crise de Corona

Nouveau record de création d’entreprises malgré la crise Corona 

Jamais auparavant autant de nouvelles entreprises n’avaient été créées en Suisse qu’en 2020. Près de 47 000 nouvelles entreprises ont été inscrites au registre du commerce, soit 5% de plus que l’année record précédente (2019), mais le nombre de faillites a également augmenté de 88%. 

Exactement 46. 842 entreprises viennent d’être inscrites au registre du commerce en 2020, il y a eu des startups. ch, la plateforme de création d’entreprise en ligne, a annoncé jeudi. Ceux qui envisagent de créer leur propre entreprise depuis un certain temps ont saisi la crise comme une opportunité et mis en œuvre leurs plans, a déclaré le fondateur et PDG Michele Blasucci dans un communiqué.

Le climat des start-up a été particulièrement favorable dans le nord-ouest de la Suisse, où le nombre de nouvelles entreprises a augmenté de 9%. Puis la Suisse centrale avec une augmentation de 7% et Zurich et la Suisse orientale avec une augmentation de 5 et 6% respectivement. Le Tessin (-16% des nouvelles opérations) et la Suisse romande (-4%) ont souffert de la crise.

Commerce électronique et santé 

En termes de secteurs, les offres de commerce électronique et de soins de santé ont connu la plus forte augmentation des démarrages d’entreprises. 14% des entreprises nouvellement enregistrées appartiennent au secteur de la consommation/de la vente au détail. Le développement informatique et logiciel a suivi avec une part de 9%, ainsi que le conseil et le droit avec une part de 7%.

En revanche, des pertes ont été enregistrées dans les secteurs des loisirs, des voyages et des sports. Le nombre de start-up présentes a diminué de 1,3%. Le secteur détient toujours 2,8% du classement des start-up.

En 2020, le fondateur typique d’une entreprise était un jeune homme. Un fondateur sur cinq avait entre 28 et 32  ans. 18% des fondateurs avaient entre 33 et 37 ans. 77% des fondateurs étaient des hommes, 23% des femmes. 

La GmbH reste la forme juridique la plus répandue

Dans 39% des cas, les nouveaux entrepreneurs ont préféré fonder une société à responsabilité limitée (GmbH). Viennent ensuite l’entreprise individuelle (32%) et la société anonyme (AG) avec 20%. En moyenne, une SA avait un capital de départ de 120 000 CHF, une SARL de 20 000 CHF et une entreprise individuelle de 15 000 CHF.

La contrepartie du nombre record de startups a été le nombre élevé de faillites au cours de l’année écoulée. Au total, il y en avait 2 490, 88% de plus que l’année précédente. Blasucci, cependant, s’attendait à un nombre beaucoup plus élevé de faillites en raison de la crise de Corona, selon le communiqué.

Perspectives optimistes 

Il était optimiste pour 2021. Une fois la pandémie apaisée, attendez-vous à un nouvel essor commercial. Attendez-vous à une reprise globale.

De nombreux entrepreneurs potentiels travaillant dans les domaines traditionnels avaient attendu avant de démarrer leur propre entreprise. Cela est particulièrement vrai pour les industries qui ont été durement touchées par la pandémie Corona, comme la nourriture, les événements, les voyages et les divertissements. Les faibles taux d’intérêt et la numérisation en cours sont également des moteurs supplémentaires pour les startups, en particulier dans les domaines de l’informatique, de la sécurité, de la construction et de l’immobilier, qui sont solides depuis des décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *