Actualité Finance

Le détaillant de mode suisse Chicorée a enregistré de grosses pertes en 2020

Le détaillant de mode suisse Chicorée a enregistré d’énormes pertes en 2020, mais les choses n’allaient pas mal partout.

Les ventes des détaillants de vêtements ont chuté de 15% au cours de l’année de Corona. Mais s’il n’y avait pas eu de fermetures pendant l’accouchement, il aurait même augmenté. Par conséquent, la chicorée est une exception. 
La chaîne de mode suisse Chicorée se tourne vers une autre année. Le groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 135 millions de francs en 2020, 15% de moins qu’en 2019, en raison de la fermeture de magasins imposée dans toute la Suisse au printemps lors de la fermeture, selon un communiqué. 
Il a ajouté que la situation difficile du marché avait un impact négatif significatif sur les résultats, en particulier dans le secteur de la vente au détail de briques et de ciment. «Les fermetures de magasins ont été un événement dramatique et imprévisible», a déclaré le président Jörg Weber. Les magasins des gares et les lieux très fréquentés des centres-villes sont ceux qui ont le plus souffert. Là, les pertes de ventes ont été «massives», tandis que les zones rurales «ont relativement bien réussi».

Chicory lance une activité en ligne 

“En plus de fermer des magasins, nous avons pu augmenter encore les fortes ventes de l’année dernière”, a déclaré Weber. Il s’est dit convaincu que la normalité reviendrait au commerce de détail au printemps. En mars, le détaillant de mode zurichois ouvrira son propre magasin au Mall of Switzerland à Ebikon, à Lucerne. Au total, 5 à 10 autres sites sont prévus, a-t-il déclaré. 
Fin 2020, Chicoria comptait 167 sites et plus de 800 employés. Début décembre, le fondateur de l’entreprise, Jörg Weber, a cédé la direction de l’entreprise au nouveau PDG Thomas Ullmann, dont les fils Pascal Weber et Mathias Weber sont désormais codirecteurs. Cette année, la chaîne de mode prévoit de se lancer dans la vente au détail en ligne et de lancer de nouveaux services, comme le retrait de produits achetés en ligne dans les magasins.

Tally Weijl et H&M ont diminué de taille

La fermeture du printemps et les fermetures de magasins de vêtements qui en ont résulté ont fortement affecté l’industrie. La chaîne de mode suisse Tally Weijl, par exemple, a annoncé la fermeture de 200 magasins d’ici la fin de l’année et la suppression de près d’un tiers de ses emplois. 
Le leader du marché local, la chaîne suédoise H&M, a également annoncé en octobre son intention de réduire sa chaîne de magasins de 250 emplacements. On ne sait pas encore si cela affectera également les sites en Suisse. Le commerce de détail de mode était en déclin constant depuis des années avant Corona. Entre 2011 et 2019, les ventes sur le marché suisse de la mode sont passées de 10,7 milliards de francs à 8,2 milliards de francs.

Les détaillants de mode qui ont vendu le plus en Suisse en 2019 sont H&M avec environ 550 millions de francs, C&A avec 441 millions de francs et le groupe Inditex (Zara, Massimo Dutti) avec 230 millions de francs. Selon “Bilanz”, Brunschwig Holding (Max Mara, Bongénie Grieder), PKZ et Chicorée suivent aux quatrième, cinquième et sixième positions. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *