Actualité Finance

Swiss Steel : Liwet demande au tribunal de maintenir l’interdiction du registre du commerce

Swiss Steel: Liwet demande au tribunal de maintenir l’interdiction d’enregistrement des transactions – l’action de Swiss Streel un peu plus ferme

Sans surprise, le litige concernant l’augmentation de capital du groupe Swiss Steel a été porté devant les tribunaux. 

Liwet Holding, propriété du milliardaire russe Viktor Vekselberg, a déposé le 30 décembre une demande d’injonction auprès du tribunal de district de Lucerne pour maintenir le blocage au registre du commerce, comme l’a annoncé jeudi le groupe sidérurgique. 
Auparavant, Liwet avait demandé à l’Office du registre du commerce du canton de Lucerne de bloquer l’enregistrement de l’augmentation de capital décidée par l’Assemblée générale extraordinaire (AG) du 22 décembre. Après l’AG, Liwet a eu 10 jours pour demander au tribunal compétent une mesure de précaution justifiée afin de poursuivre le blocus. C’est ce qu’aurait fait Liwet.

Swiss Steel a ensuite soumis sa réponse au tribunal le 5 janvier: la plainte de Liwet était non fondée et contre les intérêts de Swiss Steel et de ses actionnaires, a-t-il déclaré. En outre, l’affirmation de Liwet selon laquelle les petits actionnaires rejetteraient l’augmentation de capital n’était pas conforme aux faits. Lors de l’assemblée générale, plus de 70% des actionnaires publics (hors les grands actionnaires Liwet et Bigpoint de Martin Haefner, propriétaire d’Amag) ont voté en faveur de l’augmentation de capital. 

Swiss Steel a accusé Liwet de poursuivre “des motifs exclusivement égoïstes” avec “ses manœuvres irresponsables et perturbatrices contre l’augmentation de capital” et d’avoir délibérément accepté que les intérêts de la société et de tous les autres actionnaires soient lésés. Par conséquent, le groupe sidérurgique a répété les mêmes accusations qu’il avait déjà portées contre Liwet le jour de l’AG. 
Deux tiers en faveur de l’augmentation de capital
Lors de l’assemblée générale, les actionnaires de Swiss Steel ont approuvé l’augmentation de capital avec 66,85% des voix représentées. Le groupe en difficulté financière devrait recevoir une somme brute de 200 millions d’euros. Selon les plans initiaux, l’augmentation de capital devait être réalisée dans la seconde quinzaine de janvier. 
Ce calendrier ne peut plus être respecté, même si Swiss Steel attend une décision du tribunal de district de Lucerne sur les mesures d’injonction demandées par Liwet pour poursuivre le verrouillage du registre du commerce, a déclaré une porte-parole de Swiss Steel. à la demande de la Commission. Suite à la décision de justice, le groupe fournirait des informations sur le calendrier d’exécution de l’augmentation de capital convenue. 
Liwet a également déposé une plainte contre l’augmentation de capital auprès de la Commission des OPA (TOB) il y a environ un mois. Cependant, selon les déclarations précédentes, il ne souhaite pas empêcher l’augmentation de capital en principe. Cependant, un porte-parole de Liwet a déclaré à l’agence de presse AWP à l’époque que la société souhaitait s’assurer que le principal actionnaire, Bigpoint, fasse une offre publique d’achat à tous les autres actionnaires. 
La porte-parole de Swiss Steel a déclaré jeudi (aujourd’hui) que la commission des achats n’avait encore rien dit. 
Les actions de Swiss Steel ont parfois été plus faibles pendant les échanges, perdant 0,61% à 0,24 CHF. Actuellement, cependant, le journal peut gagner jusqu’à 25 cents. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *