Actualité Finance

Les indicateurs KPI financiers

Les indicateurs KPI financiers

Indicateurs KPI des finances

Les KPI financiers ou indicateurs clés de performance sont essentiels pour la gestion et le suivi des services financiers et comptables des entreprises. En effet, le succès d’une entreprise dépend en grande partie de la manière dont les employés et les dirigeants respectent les règles et les réglementations en matière de gestion des performances de l’entreprise, d’indicateurs de performance clés ou d’indicateurs financiers. Mais qu’est-ce que c’est en réalité ?

Tout d’abord, une entreprise doit avoir son levier financier. Par levier financier, on entend la capacité d’utiliser les actifs actuels et les fonds futurs afin de tirer parti des actifs actuels. En gros, cela signifie que le levier financier permet d’utiliser les actifs actuels d’une entreprise pour obtenir des taux d’intérêt plus élevés, des dividendes plus importants et des revenus d’exploitation plus élevés. D’autre part, l’effet de levier financier ne signifie pas simplement obtenir davantage des entreprises prêteuses. Il s’agit plutôt d’utiliser le capital d’emprunt disponible et de le transformer en bénéfices plus élevés.

Également connu sous le nom de marge brute unique, le KPI financier fait référence à la marge brute à un moment donné. Plus la marge brute est élevée dans la mesure du KPI financier d’une entreprise, plus celle-ci a de chances de réaliser des bénéfices plus importants. Toutefois, des marges brutes ponctuelles élevées ne se traduisent par des bénéfices sains que lorsqu’une entreprise maintient régulièrement son flux de trésorerie d’exploitation par action ou EBT. Plus l’EBT par action est élevé, plus le potentiel de gains d’une entreprise est important. Cela explique pourquoi de nombreuses entreprises de différents secteurs maintiennent régulièrement leurs normes respectives de marge brute ponctuelle.

 

Les mesures de gestion des performances financières sont principalement utilisées par les gestionnaires ou les analystes des KPI financiers pour déterminer la rentabilité et l’efficacité des opérations de bénéfices et de trésorerie d’une entreprise. À cette fin, ils élaborent une série d’indicateurs numériques pour évaluer chaque aspect des opérations de bénéfices et de trésorerie de l’entreprise. Ces mesures de gestion des performances financières sont utilisées pour déterminer si l’entreprise gagne plus ou moins qu’elle ne le devrait. Ils sont également utilisés pour identifier et traiter les domaines dans lesquels des améliorations sont nécessaires.

Il existe quatre principaux indicateurs de performance financière qui sont inclus dans le système de mesure des ICP financiers d’une entreprise. Il s’agit de la marge bénéficiaire brute, du coût des marchandises vendues, du revenu moyen des ventes et du revenu net. Parmi ceux-ci, la marge bénéficiaire brute est peut-être le paramètre le plus largement reconnu et utilisé dans le secteur. La valeur totale des ventes brutes et le revenu net produit par les activités d’une entreprise au cours d’une période donnée sont également inclus dans la définition de l’indicateur.

Outre l’utilisation de ces quatre mesures primaires pour définir la santé des bénéfices et de la trésorerie d’une entreprise, les gestionnaires et les analystes utilisent également les trois autres mesures des ICP financiers. L’un de ces indicateurs est le rendement des clients. Cette mesure particulière dépeint le niveau de satisfaction et de fidélité des clients pour une entreprise donnée. Il est généralement mesuré par les résultats de leurs achats passés effectués par les clients de l’entreprise.

Un autre indicateur est le prix par rapport au chiffre d’affaires. Il est généralement utilisé comme moyen de définir l’avantage concurrentiel des entreprises. L’idée qui sous-tend cette mesure est de mesurer la rentabilité d’une entreprise en fonction de son niveau de recettes par rapport à celui de son concurrent le plus proche. En outre, le revenu total de l’entreprise peut être comparé aux dépenses totales de la même entreprise ou d’une entreprise similaire dans le même secteur ou dans un secteur différent. Le troisième indicateur KPI de la finance populaire est la marge bénéficiaire par action.

Cette mesure particulière utilise la valeur des revenus de l’entreprise moins les dépenses totales ou le coût des biens vendus afin de parvenir à la marge bénéficiaire nette de l’entreprise. Tous les indicateurs énumérés ci-dessus peuvent en fait être considérés comme faisant partie intégrante du tableau de bord des ICP, qui peut fournir un aperçu rapide de la santé des performances financières d’une certaine entreprise. En surveillant ces facteurs, un directeur ou un analyste sera en mesure de produire des rapports et des analyses sur la manière dont certaines activités et certains processus peuvent affecter la croissance et le succès de l’entreprise. C’est ce que l’on appelle les mesures financières ou les indicateurs clés de performance, ou KPI.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *