Actualité Finance

Les finances publiques

Les finances publiques

Comprendre le concept, la définition et l’importance pour la durabilité du pays

Les finances publiques sont essentiellement l’étude du rôle du gouvernement dans l’activité économique. C’est la partie de l’économie, qui étudie l’état des recettes et des dépenses publiques à la fois du gouvernement public et du secteur privé de la société, puis tente d’obtenir les effets souhaités et de prévenir les effets indésirables de manière systématique. Cette étude fournit une compréhension essentielle des finances publiques. Il vise à fournir des prévisions précises de l’état de la politique budgétaire et monétaire, des intérêts et des remboursements des finances. Les finances publiques sont très importantes pour comprendre la situation réelle des finances.

 

Le but des finances publiques est d’étudier les interrelations entre les dettes publiques, les actifs, les passifs et la stabilité des prix. Différentes techniques sont adoptées pour réaliser cette analyse pour obtenir l’équilibre macroéconomique. Ces techniques sont utilisées par les experts en finances gouvernementales pour élaborer des politiques fiscales appropriées pour maintenir l’équilibre des ressources financières.

 

En ce qui concerne la politique budgétaire, l’analyse des finances publiques considère trois grands acteurs qui seront affectés par les dépenses publiques. Tout d’abord, il y a les économistes du secteur public qui tentent de comprendre les finances publiques en étudiant l’effet du déficit public et de la dette publique sur la croissance économique globale. Ils tentent d’estimer l’effet de toute modification du revenu ou de la dépense totale sur la production et l’effet du revenu sur l’investissement. L’incidence de toute augmentation des dépenses est susceptible d’augmenter la demande de biens et de services, etc. Au contraire, une baisse des dépenses est susceptible de réduire l’emploi et d’augmenter les coûts de production.

 

Les économistes du secteur public étudient également l’effet des changements de politique sur le niveau des dépenses en biens et services sur l’ensemble de l’économie et comment cela affecte le niveau de croissance économique. Un autre secteur des finances publiques qui obtient un poids prédominant est celui de l’analyse des finances privées. Les économistes du secteur privé étudient la croissance économique et ses effets sur les dépenses et l’endettement des ménages, tant publics que privés. Ils étudient les effets des changements de politique fiscale et des programmes de protection sociale sur le fardeau de la dette des ménages. Ils étudient également les effets de la stabilité des prix et de l’inflation sur la croissance économique.

 

Le développement dans les pays en développement est un facteur important pour comprendre les finances publiques et leurs déterminants. L’urbanisation rapide et la dépendance accrue à l’égard des capitaux privés ont été les principaux moteurs de l’importance croissante de l’analyse des finances publiques dans les pays en développement. L’urbanisation signifie une augmentation des possibilités de revenus pour les familles, mais elle signifie également une augmentation des dépenses en biens et services ainsi qu’une augmentation de l’endettement. Ainsi, non seulement l’état des finances publiques s’aggrave, mais la croissance est également affectée.

 

Outre ces pays développés, les pays en développement sont également confrontés à des pressions budgétaires. La fiscalité est un problème clé affectant les finances publiques dans les pays en développement. De nombreux pays en développement n’ont pas de système formel d’impôts directs. Au lieu de cela, ils prélèvent des impôts indirects, tels que la taxe de vente, la taxe sur la valeur ajoutée et la taxe foncière sur les produits consommés dans le pays. La mesure dans laquelle le public peut absorber cette charge directe varie considérablement. Les pays en développement ont tendance à ne pas absorber les impôts directs, mais ont une grande capacité d’évasion et de fraude fiscales.

 

Les deux articles ci-dessus se concentrent sur l’utilisation par le gouvernement des États-Unis des outils et concepts fiscaux pour façonner les finances publiques. Les autres articles de cette série exploreront certaines des utilisations que les gouvernements d’autres pays font des outils et concepts de politique budgétaire. Il convient de noter que les articles ne visent pas à discuter de tous les aspects des finances publiques. Cette série d’articles vise plutôt à fournir une compréhension de base de certains des domaines les plus importants des finances publiques. À ce titre, la série se concentrera sur trois domaines seulement: la fiscalité, les dépenses et la gestion de la dette.

 

Le gouvernement des États-Unis utilise un large éventail d’outils et de concepts fiscaux pour promouvoir la croissance économique. Le recours à la politique budgétaire pour promouvoir la croissance économique dépend de deux facteurs: premièrement, le niveau de la dette générale et deuxièmement, le rythme auquel la dette publique augmente. En outre, trois autres facteurs affectent les finances publiques: les taux d’intérêt, le chômage et la croissance des dépenses. Les trois facteurs interagissent pour influencer la dette publique et les taux d’intérêt. Ces influences ne sont pas minimes car elles peuvent conjointement réduire la croissance potentielle de l’économie ou conduire conjointement à un échec général de la croissance économique. En ce sens, comprendre l’interdépendance entre ces trois indicateurs est fondamental pour comprendre l’efficacité des finances publiques en tant qu’outil de croissance économique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *