Actualité Finance

Swiss Steel : l’augmentation de capital fait un pas de plus

Swiss Steel: augmentation de capital à venir

Un blocage au registre du commerce contre l’augmentation de capital prévue de Swiss Steel a été rejeté par le tribunal de district de Lucerne. Il n’est pas encore certain qu’il y aura de nouveaux délais légaux.

Une demande de mesures préventives de l’actionnaire minoritaire Liwet Holding AG a été rejetée dans son intégralité par le tribunal de district, a rapporté lundi Swiss Steel. Avec sa demande, Liwet Holding AG, dirigée par le milliardaire russe Viktor Vekselberg, a demandé l’extension du bloc d’enregistrement des entreprises qu’elle avait demandé en décembre. Cette mesure visait à éviter l’augmentation de capital de 155 millions de francs approuvée lors de l’assemblée générale extraordinaire de l’automne. 
Liwet avait estimé que l’augmentation de capital réduirait les parts des actionnaires minoritaires. Le principal actionnaire Martin Haefner, qui détient environ la moitié des actions de Swiss Steel, détiendrait une participation de 60 à 70% avec l’augmentation de capital. Liwet de Vekselberg détient actuellement un quart des actions.

Le tribunal de district de Lucerne voit cela différemment. Liwet n’a pas été en mesure de prouver de manière crédible sa demande de mesure de précaution, ont écrit les juges dans la décision. Par conséquent, la demande de mesures conservatoires pour maintenir le blocage des enregistrements doit être rejetée.

La décision n’est pas encore définitive. 

Liwet peut faire appel du verdict du tribunal de district dans les dix jours. “Pour des raisons de procédure, il n’est pas tout à fait clair pour le moment si le blocage de l’enregistrement commercial sera levé”, a déclaré Swiss Steel dans un communiqué. La société fera tout ce qui est en son pouvoir pour que l’augmentation de capital se réalise le plus rapidement possible, a-t-il ajouté.

Liwet avait déjà subi un revers la semaine dernière. L’Autorité des marchés financiers (Finma) a décidé fin janvier de ne pas donner suite à une demande de Liwet de revoir une décision de la Finma de décembre 2019. Cette décision accordait à Martin Haefner’s Big Point Holding une dispense de l’obligation de faire une offre lorsqu’elle dépasse une participation de 33,33% dans Swiss Steel Holding AG. Par conséquent, l’exemption de la Finma reste valable. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *