Actualité Finance

Les banques sont en bonne santé dans la crise

Les banques sont en bonne santé dans la crise 

Ce n’est pas un hasard si les banques ont terminé sur une bonne note en 2020. Les cantons en profitent désormais.

La plupart des banques ont passé l’année de la Corona. Cette conclusion peut être tirée après que certaines institutions financières telles que récemment UBS et la Luzerner Kantonalbank ont  annoncé mardi des chiffres bons à très bons. Les institutions financières ont profité du volume élevé des transactions sur les bourses et ont pu obtenir de nombreux prêts hypothécaires même pendant l’année de crise. 
Ce n’était pas forcément à prévoir au printemps dernier. La crise coronarienne aurait provoqué de nombreux défauts de paiement et faillites en quelques mois si le gouvernement fédéral n’avait pas mis en place un paquet de ressources presque soudainement – avec les conséquences correspondantes pour les banques. De nombreux prêts sur 19 ont contribué à faire en sorte que la crise soit atténuée au mieux financièrement, du moins jusqu’à présent. Heureusement, la vague de faillite évoquée depuis des mois ne s’est pas encore matérialisée.

En outre, il est désormais clair qu’il est important de doter les banques d’un coussin de capital plus épais. Enfin, les banques suisses sont entrées en bonne santé dans cette crise. Les plaintes concernant des réglementations lourdes qui entraînent des coûts élevés ont cessé ces derniers mois. Cela ne peut être une consolation pour les représentants des entreprises assiégées dans les secteurs du tourisme ou de la gastronomie. Mais tout le monde y gagne quand les banques se portent bien. Dans les banques cantonales, principalement les cantons sous forme de dividendes et d’impôts. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *