Actualité Finance

La bourse met le frein à main

Marché boursier Handbrake

L’accent est mis sur les données du marché du travail américain. Les produits cycliques sont demandés, tandis que les produits financiers perdent du terrain.

La bourse suisse est actuellement dans le rouge, malgré les données positives des États-Unis et de l’Asie. Avec seulement quelques entreprises présentant des chiffres aujourd’hui, les investisseurs se concentrent principalement sur les données du marché du travail américain, qui seront publiées dans l’après-midi. Cependant, la météo reste généralement bonne, en raison des recherches de records à Wall Street. Les espoirs de reprise économique, alimentés par l’approbation de nouveaux vaccins et un énorme plan de relance économique américain, poussent les investisseurs à s’intéresser en particulier aux valeurs cycliques. Vendredi, ce sont principalement les poids lourds défensifs qui ont tiré le marché à la baisse.
En tête de l’indice SMI (SMI 10. 828. 65 -0. 3%) se trouvent LafargeHolcim (LHN 50. 02 + 0. 68%), le groupe horloger et de luxe Richemont (CFR 86. 12 +0, 96%) et Sample group (UHR 270, 50 + 2,19%). Ces derniers peuvent bénéficier d’une note plus élevée de Goldman Sachs (GS 293. 75 + 1,8%).

ABB (ABBN 26. 21 + 0, 46%) ne se remet que légèrement du revers d’hier après ses résultats annuels. Les commerçants voient des bénéfices réalisés à Roche (ROG 313. 90-0. 74%).

À l’autre bout du tableau, on trouve Nestlé (NESN 100. 40 -1. 57%), la grande banque Credit Suisse (CSGN 12. 32 -0. 08%) et Swisscom (SCMN 478. 20 -1. 52%) . Le groupe de télécommunications a rapporté hier des chiffres décevants.

AMS (23,55 AMS + 4,9%) est en demande. Les actions du fabricant de capteurs suscitent beaucoup d’intérêt. Une étude sur les entreprises réalisée par Exane BNP Paribas donne un coup de pouce. Selon les analystes, les craintes de perdre des commandes chez le principal client Apple (137,39 AAPL + 2,58%) sont exagérées.

D’autres valeurs cycliques, telles que Straumann (STMN 1,096,00 + 1,39%), ont également progressé, tandis que les valeurs financières Credit Suisse, UBS (UBSG 13. 40-0,45%), Julius Baer (BAER 55,62 0%)) et le Partners Group ( PGHN 1. 115,00 -0,09%) décélèrent après une forte hausse jeudi.

Sur le marché plus large, Aluflexpack (AFP 38. 80 + 7. 78%) progresse. Le producteur d’emballages a enregistré des ventes plus élevées en 2020. Mobimo fait également des progrès après les chiffres. La société biopharmaceutique Cosmo (COPN 87,70 + 2,57%) bénéficie d’un autre licencié.

Les perdants sont principalement Landis + Gyr (LAND 62. 50 -3. 18%). Selon les commerçants, il y a un plus gros vendeur sur le marché, mais son identité n’est pas encore connue. Il est également possible que l’interview du PDG Werner Lieberherr avec «The Market» génère des réactions négatives sur le marché. Le patron de l’entreprise avait promis jeudi de fiabiliser l’entreprise.

L’euro peut gagner

L’euro s’est légèrement raffermi vendredi, après ses importantes pertes de la veille. Le taux de change commun est monté le matin à 1 dollar 1978. Au début des négociations, il était tombé à 1 dollar 1952, son plus bas niveau depuis décembre. Jeudi, l’euro est tombé sous 1,20 $ pour la première fois en deux mois.

Contre le franc suisse, le dollar s’échange un peu plus serré à 0,9024, franchissant à nouveau la barre des 0,90. En attendant, un euro coûte peu changé 1. 0811 fr.

Wall Street atteint de nouveaux sommets

Les données économiques positives et les résultats des entreprises ont porté les indices boursiers S & P 500 et Nasdaq Composite à de nouveaux sommets hier. Ils ont augmenté respectivement de 1,1% et 1,2%. Le Dow Jones a également progressé de 1,1%, mais à 31 055 points reste en dessous de son plus haut historique.

La tendance boursière en Asie se raffermit

En Asie, les marchés boursiers ont également tendance à augmenter. À Tokyo, l’indice Nikkei 225 se négocie à 28,765, en hausse de 1,5%, tandis que l’indice boursier de Hong Kong Hang Seng et de la Chine continentale CSI 300 est en hausse de 0,9%. À Hong Kong, les actions de Kuaishou Technology sont passées de 115 $ HK à 320 $ HK le jour de son introduction en bourse. La jeune entreprise est à l’origine de l’application vidéo Kuaishou, qui fonctionne de manière similaire à TikTok.

L’indice boursier australien S & P/ASX 200 a enregistré un gain hebdomadaire de 3,5%, avec une augmentation supplémentaire de 1,1%. Le kospi coréen est également sorti de la séance de vendredi de 1,1%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *