Actualité Finance

1,5 milliard d’euros de dommages dus à l’annulation du carnaval

1. 500 millions d’euros de dommages et intérêts dus à l’annulation du carnaval

Le fait que la cinquième saison doive être annulée cette année affecte non seulement de nombreux imbéciles, mais l’économie souffre également. Selon une étude IW, l’industrie alimentaire subira les pertes les plus importantes.

Pas de défilés dans les rues, pas de réunions ou de fêtes de carnaval: l’annulation du carnaval liée au coronario gâte non seulement l’esprit de nombreux crétins cette année, mais aussi les affaires de nombreux marchands, restaurateurs et hôteliers. Une étude publiée lundi par l’Institut allemand d’économie (IW) évalue les dommages économiques causés par l’annulation de la session de cette année à environ 1,5 milliard d’euros à l’échelle nationale.

Dans leur étude, les experts IW ont pris en compte non seulement le carnaval de Cologne, mais aussi les folies de Düsseldorf et de Mayence. C’est le secteur de la gastronomie qui subit le plus de pertes, environ 660 millions d’euros, en raison de la perte de la période de Noël. Mais d’après les estimations, le commerce de détail perd également des revenus d’environ 330 millions d’euros. Seules les ventes de vêtements représentent 280 millions d’euros. L’industrie hôtelière est privée de 160 millions d’euros et le secteur des transports d’environ 240 millions d’euros. 
L’IW suppose même que le tollé, Corona ou non, ne sera probablement pas à 100%, mais que les ventes au détail de boissons alcoolisées, par exemple, augmenteront dans la semaine précédant le carnaval, comme elles le font chaque année. En outre, les experts ont tenu compte du fait que la session de cette année est relativement courte, seulement 98 jours, et que, par conséquent, la perte de ventes est inférieure à ce qu’elle serait au cours d’une année de carnaval moyenne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *