Actualité Finance

L’agriculture suisse

agriculture suisse

L’agriculture suisse

L’agriculture suisse est un secteur économique d’une importance vitale en Suisse, après les mines, la fabrication et les carrières en tant que principal contributeur économique du pays. Au cours des soixante dernières années, la Suisse a développé un secteur agricole robuste basé sur les petites exploitations familiales et l’agriculture de conservation. Les Suisses sont réputés pour leurs maisons de style chalet, qui sont également symbolisées par leurs voitures de style chalet. Bien que l’afflux d’immigrants des anciennes colonies allemandes d’Europe centrale au XIXe siècle ait entraîné une diminution du nombre de petites exploitations familiales traditionnelles, l’agriculture suisse a depuis repris une solide implantation dans les communautés rurales. Aujourd’hui, l’agriculture suisse est l’un des principaux exportateurs mondiaux de produits laitiers, de fromage, de fruits, de légumes, de viande, de baies et de vin.

 

Le gouvernement suisse est bien conscient de l’importance du développement rural et de l’agriculture et a fourni un soutien financier et une assistance technique aux petits agriculteurs au fil des ans. En effet, l’Office fédéral de l’assurance du bétail est chargé de veiller à ce que les agriculteurs suisses puissent demander un remboursement au gouvernement lorsqu’ils sont victimes de catastrophes naturelles (inondations, tremblements de terre, etc.). Une aide est également étendue aux communautés agricoles pour les encourager à diversifier leurs sources de revenus, par exemple en créant des emplois locaux. Il existe environ 150 petites entreprises agricoles en Suisse. Ces entreprises valent collectivement des milliards de francs suisses.

 

L’agriculture biologique est la caractéristique la plus importante de l’agriculture suisse. L’agriculture biologique vise à augmenter la production végétale en utilisant des méthodes qui ne perturbent pas l’environnement. L’Office fédéral de l’assurance du bétail réglemente la vente des actifs de l’agriculture biologique afin de s’assurer que l’investissement réalisé sur les terres agricoles est récupéré en fin de saison. De plus, les organisations agricoles suisses sont tenues de contribuer à l’entretien et à l’amélioration du sol afin de maintenir sa productivité et sa fertilité.

 

L’agriculture biologique est très productive et efficace. Certains des produits agricoles suisses les plus populaires comprennent les légumes, les olives, les fruits frais, la viande, le poisson, le lait, le houblon, les saucisses, le tabac, les chocolats et le vin. L’agriculture biologique est le résultat d’un engagement à long terme du gouvernement suisse et a donné des résultats positifs pour l’économie agricole de la Suisse.

 

L’approvisionnement alimentaire est une question extrêmement importante pour la sécurité alimentaire et la nutrition des citoyens suisses. Comme l’indique la récente crise alimentaire mondiale, l’approvisionnement alimentaire diminue rapidement et les experts craignent que cette tendance n’ait un impact sur la sécurité alimentaire des citoyens suisses. L’offre de denrées alimentaires et de boissons, y compris le lait, la viande et les œufs, devrait diminuer de jusqu’à 20 pour cent d’ici 2030. Pour contrer le problème, l’agriculture suisse a mis l’accent sur la préservation de l’approvisionnement alimentaire en garantissant l’accès à des produits sains et économiques -des choix alimentaires efficaces pour la majorité des citoyens suisses.

 

La production maraîchère est l’une des réalisations majeures de l’agriculture suisse au cours de la dernière décennie. Il y a eu une augmentation spectaculaire du nombre de cultures destinées à nourrir la population suisse et à créer un solide approvisionnement alimentaire pour l’avenir. Des progrès importants ont été réalisés en ce qui concerne les méthodes de sélection et les techniques de gestion. L’une des réalisations les plus notables a été le développement réussi du maïs, l’amidon utilisé dans le maïs. L’agriculture suisse a également fait de grands progrès dans le domaine de la phytothérapie avec l’introduction de la synthèse de médicaments botaniques ces dernières années.

 

En ce qui concerne les produits laitiers, le nombre d’exploitations laitières a considérablement augmenté afin de fournir aux consommateurs suisses un produit laitier de haute qualité. Certaines des zones en cours de développement pour l’élevage laitier sont les suivantes: alpes-surfeurs, Brechin, Chillon, Emment, Harel, Calcaire, Maucony, Mortaux, Roggen, Saumurs et Taleux. La portée de l’agriculture biologique en Suisse est assez vaste et le potentiel de production agricole est immense. L’élevage laitier est l’un des facteurs les plus importants de ce boom de l’agriculture biologique en Suisse.

 

L’agriculture biologique en Suisse est un domaine d’investissement et d’expansion majeur pour les entreprises agricoles internationales. L’expansion signifie que davantage d’agriculteurs suisses devront être embauchés pour récolter, transformer et livrer les produits finis sur le marché. De nombreuses entreprises multinationales investissent dans ce secteur et il faudra des années avant que les produits suisses atteignent le niveau de qualité requis. La demande est élevée et l’offre est élevée. L’agriculture biologique est appelée à devenir un pilier de l’agriculture suisse dans les années à venir et constitue un secteur extrêmement lucratif pour le gouvernement suisse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *