Actualité Finance

Apprenez à faire le Qi Gong

Apprenez à faire le Qi Gong

Apprenez à faire le Qi Gong moyen suisse

Beaucoup comprennent mal le concept et utilisent le terme Swiss Medium Qi Gong pour désigner tout flux d’énergie bénéfique qui circule dans tout le corps. Il n’y a rien de mal à cela, sauf que cela peut donner l’impression qu’il s’agit d’une méthode de physiothérapie et non d’une forme de véritable guérison chinoise. Qi Gong existe depuis plus de 5000 ans et est dérivé des personnages du livre original de l’empereur jaune. Dans le texte, l’empereur déclare qu’il existe neuf types d’énergie différents. Ils sont appelés les neuf royaumes d’énergie. Le but de cette forme de flux d’énergie est de maintenir la santé, d’augmenter les connaissances et d’atteindre la conscience spirituelle.

 

Selon la théorie médicale moderne, le Qi Gong est le moyen de remettre le corps en équilibre afin que les maux disparaissent avec le temps. Les médecins modernes ont été formés pour croire que lorsque nous sommes en bonne santé, notre corps peut maintenir une certaine quantité d’énergie. Quand quelque chose arrive à perturber notre santé, ces sources d’énergie s’épuisent. C’est la base des maladies.

 

Lorsque le corps est en bonne santé, le Qi Gong lui permet de maintenir une santé stable en aidant à restaurer sa propre énergie. Lorsqu’il tombe malade ou subit une blessure, la source d’énergie a été épuisée et cela conduit à la maladie. C’est grâce à l’utilisation de cette forme d’exercice que l’on peut effectivement se remettre en bonne santé. La restauration de la santé de l’esprit et du cœur est aussi importante que la restauration de la santé physique.

 

Le but de ce type d’exercice est de renforcer et de réguler ses organes internes. Cela se fait en réveillant les systèmes nerveux central et périphérique. Quand on commence à apprendre l’art, on apprend à identifier et à isoler les différents méridiens qui traversent le corps. Ces méridiens sont des canaux d’énergie qui ne peuvent pas être vus à l’œil nu. Lorsqu’ils sont correctement connectés, un individu peut contrôler sa force vitale et la diriger là où elle est nécessaire.

 

Lorsque ces canaux d’énergie sont correctement alignés, il est plus facile d’en tirer de l’énergie. La théorie est que lorsque l’on a la capacité de transférer de l’énergie positive dans l’environnement, alors il ou elle peut l’utiliser à son avantage. Par exemple, un étudiant peut avoir la capacité de donner des conférences à un large public, mais si la conférence ne fait pas de lien avec le public, alors il y a de fortes chances que la conférence n’ait pas un effet profond sur eux. C’est parce que le cerveau a du mal à associer le sentiment positif associé à la conférence avec l’environnement dans lequel elle a été donnée. Par conséquent, la conférence aurait tout aussi bien pu ne pas avoir été prononcée du tout.

 

Ce processus d’amélioration du flux d’énergie, ou de restauration du flux, peut être accompli par de nombreuses méthodes différentes. L’un d’eux consiste à développer une alimentation appropriée. Si le régime alimentaire se compose d’aliments qui ne nourrissent pas les cinq éléments (terre, vent, eau, feu, bois), l’énergie du corps ne peut pas circuler correctement. Pour que son corps soit correctement équilibré, le régime alimentaire doit être modifié ou au moins ajusté afin que les éléments soient nourris en conséquence.

 

Une autre façon d’assurer le bon flux d’énergie est la pratique de la méditation. Grâce à cette méthode de ralentissement de la respiration, on parvient à un état dans lequel l’air et l’énergie qui en découlent circulent en douceur. Atteindre ce type d’état mental permet de se concentrer sur l’environnement qui l’entoure, plutôt que d’intérioriser les pensées qui ne contribuent pas au flux d’énergie. En méditant correctement, on est également capable de vider son esprit des pensées inutiles qui peuvent empêcher le flux de Qi.

 

Enfin, le média suisse s’assure que les éléments chinois appropriés sont présents. Ces éléments sont collectivement appelés les cinq éléments. Lorsque ces éléments sont dans la bonne proportion, on est capable d’atteindre un état de qi, ou énergie vitale. Le qi, ou force vitale à l’intérieur de la personne, se déplace en douceur dans tout le corps de la personne, l’aidant à accomplir diverses tâches. Apprendre à interpréter le médium suisse a des implications bien au-delà de l’apprentissage de la méditation et de l’utilisation de diverses techniques méditatives.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *