Actualité Finance

Le bureau à domicile stimule la consommation de café : Daetwyler augmente son dividende

Home Office booste la consommation de café: Daetwyler augmente son dividende

Bien que Daetwyler souffre de la pandémie dans le secteur industriel, les affaires sont en plein essor dans le secteur de la santé et dans le secteur des capsules Nespresso.
Le groupe industriel Daetwyler d’Uri est toujours dans une phase de transition, selon les chiffres publiés mardi. Si l’on ne tient compte que de la poursuite des activités, 2020 a été une année solide pour Daetwyler malgré la pandémie: le chiffre d’affaires n’a que légèrement baissé, à un peu plus d’1 milliard de francs suisses, et le résultat net a même augmenté de près de 21%, à 118,9 millions de francs suisses. Cependant, en incluant la vente de plusieurs filiales, Daetwyler a subi une perte de 346,3 millions de francs suisses.
Dans un communiqué de presse, Daetwyler parle de “meilleure rentabilité” et de “perspectives prometteuses”, qui permettront au conseil d’administration de proposer à l’assemblée générale une augmentation du dividende de 3,20 CHF par action au porteur et de 64 centimes par action nominative. Cela représente un taux de paiement de 45,8% du résultat net des activités poursuivies. L’année dernière, Daetwyler a laissé le dividende à 3 francs suisses par action au porteur et 60 cents par action nominative.

Un accord à long terme avec Nespresso crée des emplois

Le groupe basé à Altdorf a décidé il y a environ un an de vendre ses deux sociétés de distribution de composants électroniques, Distrelec et Nedis, pour se concentrer sur les secteurs. santé, industrie générale, mobilité, pétrole et gaz, et alimentation et boissons. La vente a finalement été finalisée en mars, suivie de la vente de l’activité de génie civil en mai. La cession de ces filiales a entraîné une perte comptable de 464,5 millions de francs suisses.

Si l’on considère les segments qui perdurent, on constate une forte baisse des entreprises industrielles, qui ont subi une baisse substantielle de leurs ventes pendant plusieurs mois en raison de la pandémie. D’autre part, la division Healthcare Solutions a bénéficié d’une demande accrue de vaccins Covid 19. Daetwyler fabrique des solutions de scellage, par exemple pour des seringues préremplies, des bouchons de flacons de médicaments ou d’autres composants. pour la collecte de sang ou pour les cartouches. Pour 2021, Daetwyler prévoit “une croissance significative des revenus à deux chiffres” dans le secteur de la santé.

Le bureau à domicile a également créé une demande accrue d’appareils et d’accessoires électroniques, ce qui a stimulé les ventes du distributeur en ligne Reichelt. Mais Reichelt devrait également être vendu tôt ou tard. La consommation de café en dosette dans les bureaux à domicile a également stimulé l’activité Nespresso de Daetwyler. Depuis 2007, Daetwyler produit des tampons pour les capsules Nespresso à Schattdorf, et les capsules elles-mêmes depuis 2012. Fin 2020, Daetwyler a étendu son partenariat stratégique avec Nespresso.

Le nouveau contrat pluriannuel court jusqu’en 2030 et prévoit une croissance continue du volume et des revenus. L’année dernière, Daetwyler a également réussi à gagner une autre entreprise dans l’industrie des boissons en tant que client. Daetwyler n’est pas encore autorisé à divulguer le nom du nouveau client de l’unité commerciale Food & Boissons. Grâce au contrat pluriannuel de Nespresso et à un client supplémentaire, Daetwyler s’attend à une forte croissance de cette unité commerciale au cours des prochaines années.
L’année dernière, Daetwyler a également annoncé son intention d’investir un total de 20 millions de francs suisses à Schattdorf. Entre autres, un nouveau centre d’excellence pour les revêtements de surface est en construction. De cette manière, le groupe entend également renforcer sa position dans les pièces multi-composants en combinaison avec des élastomères. Ces produits jouent un rôle particulièrement important dans les systèmes de véhicules électriques.

Le directeur général Dirk Lambrecht a déclaré lors de la conférence de presse qu’il s’attendait à ce que de nouveaux emplois soient créés à Schattdorf. Aujourd’hui, le groupe emploie 560 personnes dans son usine de composants d’étanchéité à Schattdorf. En outre, il y a environ 300 employés IT Infra (anciennement Daetwyler Cabling Solutions) chez Altdorf sur le marché intérieur d’Uri; est une société sœur indépendante de la société. En 2020, IT Infra a subi une baisse de son chiffre d’affaires de 230,3 millions à 212,4 millions. L’essentiel de la baisse des ventes est dû au raffermissement du franc et à l’évolution du prix du cuivre, a rapporté séparément IT Infra mardi. Avec les fonctions support au siège du groupe à Altdorf, toutes les sociétés Daetwyler du canton d’Uri emploient actuellement un peu moins de 900 personnes.

Daetwyler a également annoncé que Zhiqiang Zhang ne se présenterait pas à une réélection au conseil d’administration

Lors de l’assemblée générale annuelle de 2021.Martin Hirzel sera élu en tant que nouveau membre du conseil d’administration et représentant supplémentaire des actionnaires publics. Martin Hirzel est président de Swissmem, l’association professionnelle des industries mécaniques, électriques et métallurgiques suisses, membre du conseil d’administration de Bucher Industries et PDG d’Autoneum de 2011 à 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *