Actualité Finance

Japan Tobacco : Genève va devenir le siège mondial du tabac

Japan Tobacco: Genève deviendra le siège mondial du tabac

Le groupe tabac prend en compte l’évolution du marché de la cigarette. Les ressources doivent être mises en commun à Genève.

Japan Tobacco se repositionne. Le géant du tabac est en train de bouleverser sa structure organisationnelle et de consolider son activité mondiale du tabac, avec toutes ses fonctions depuis son siège à Genève.

Les fonctions d’élaboration de la stratégie, de gestion de la performance et de prise de décision y seront concentrées jusqu’en janvier 2022. Les entreprises pharmaceutiques et alimentaires du géant des biens de consommation ne seront pas affectées par la consolidation, a-t-il précisé. déclare-t-il. L’objectif de l’exercice est “de renforcer la compétitivité et la rentabilité du secteur du tabac”, selon Japan Tobacco. 
«Nous consolidons les organisations commerciales japonaises et internationales du tabac afin de tirer pleinement parti de nos ressources commerciales et de définir des priorités claires pour les investissements commerciaux dans le monde entier», a déclaré Masamichi Terabatake, président et PDG de JT.

L’industrie du tabac sous pression

Les raisons de cette évolution comprennent: des changements dans les perceptions du tabagisme et de la santé, des restrictions sur la réglementation du tabac et des réformes fiscales dans plusieurs pays, des changements dans les préférences des consommateurs et une concurrence intense.

La consolidation du secteur du tabac à Genève devrait permettre une utilisation plus efficace des ressources, selon JT. Après un examen approfondi de l’environnement des affaires, le groupe du tabac a conclu qu’un examen de l’orientation stratégique du secteur du tabac était nécessaire.

Le rapport Statista Consumer Market Outlook prévoit une baisse de 4,3% des ventes mondiales de cigarettes en raison de la pandémie Corona, de 707 milliards de dollars à 677 milliards de dollars.

Il y a déjà 1 000 employés à Genève.

L’unité suisse de Dagmarsellen, où le groupe dispose également d’une unité de production, n’est pas concernée par ces ajustements. Ce site compte actuellement 326 employés. Il y a environ 1 000 employés au siège de Genève, où “il y aura des changements organisationnels”, a déclaré un porte-parole. Les détails de ce projet sont en cours de révision. Eddy Pirard, l’actuel directeur de Japan Tobacco International, sera responsable de la restructuration de l’activité tabac mondiale du groupe à Genève.

Japan Tobacco est la quatrième plus grande société de tabac au monde, avec des ventes annuelles d’environ 20 milliards de dollars, derrière British American Tobacco, Philip Morris et Altria, et la 18e plus grande société de produits de consommation au monde. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *