Actualité Finance

Valiant maintient son cap d’expansion malgré la pandémie de Corona

Les courageux s’accroche à son voyage d’expansion, malgré la pandémie corona.

La banque a continué de croître avec succès en 2020. D’autres ouvertures de succursales sont prévues pour 2021 et Valiant a également annoncé sa propre application Twint.

Alors que d’autres banques réduisent leur réseau d’agences, Valiant, une banque régionale fortement implantée dans le canton de Lucerne, continue d’ouvrir de nouvelles agences malgré la pandémie corona. Après avoir temporairement ralenti l’expansion en 2020, il reprend de la vitesse, a déclaré jeudi le PDG Ewald Burgener lors de la conférence annuelle sur les résultats. Des succursales seront ajoutées à Oerlikon et Liestal en mai et juin, et d’autres suivront à Bülach, Frauenfeld, Wohlen et Wädenswil fin 2021 ou 2022. Dans le cadre de sa stratégie de croissance, Valiant prévoit d’ouvrir un total de 14 succursales supplémentaires d’ici 2024 et la création de 170 postes à temps plein, dont 140 dans les services de conseil à la clientèle.
Pour Andreas Dietrich, professeur de services bancaires et co-auteur de l’étude annuelle sur les banques de détail dans la zone de libre-échange, la stratégie de Valiant d’ouvrir des succursales tandis que d’autres réduisent la taille n’est qu’une contradiction. À première vue :

“Parce que Valiant se rend dans des régions complètement nouvelles où il n’était pas présent auparavant. “

Et, en particulier sur le marché hypothécaire en pleine croissance, il est important qu’une banque soit physiquement présente. «Même si les clients deviennent plus numériques, lorsqu’il s’agit de prêts hypothécaires – comme le montrent nos recherches – les clients ne considéreront toujours que la banque dont l’agence peut être jointe dans un délai raisonnable. »

Augmentation du crédit aux clients

De plus, dit Dietrich, les nouvelles succursales ne sont pas de grandes mais plutôt de petites succursales avec une forte orientation numérique. Il y a une ou deux personnes sur place et, si nécessaire, des consultants sont placés ». Comme l’a souligné jeudi le PDG de Valiant Burgener, les nouvelles agences ont généré de bons milliards de francs de prêts chez Valiant depuis 2017, “ce qui correspond à 43% de tous les nouveaux prêts”. Au total, Valiant a généré une croissance de 4,3% des prêts aux clients en 2020, atteignant un volume de 25,9 milliards de francs à la fin de l’année. Les prêts Covid 19 ont contribué pour 1,2% à cette croissance.
Au total, la banque a accordé 3 860 prêts pour un volume total de 380 millions de francs. Cependant, M. Burgener a souligné que les objectifs de croissance auraient été atteints même sans eux. Commentant la performance de Valiant l’année dernière, Burgerner a déclaré

“Nous avons très bien fonctionné. “

Valiant a augmenté son bénéfice net de 0,7% à 121,9 millions de francs. Le résultat opérationnel de 413,1 millions de francs a augmenté de 1,9% par rapport à la même période l’an dernier. Le facteur décisif pour le développement de l’entreprise a été le revenu net d’intérêts, que Valiant a réussi à augmenter de manière significative: Valiant a augmenté le revenu brut des opérations d’intérêts de 5% à CHF 330,4 millions. L’émission d’obligations dites «garanties», c’est-à-dire les titres adossés à des hypothèques de la banque, a été le principal facteur de réduction des dépenses. Récemment, le 13 janvier, la banque a émis de nouveaux titres de ce type pour un montant de 270 millions de francs.
Dans le domaine des valeurs mobilières et des placements, Valiant a pu augmenter ses revenus de commissions de 5,9%. La banque a augmenté ses revenus commerciaux de 11,8%. Cependant, les autres revenus ordinaires ont reculé de 0,6%. Cette diminution est principalement due à la réduction des revenus de placements, comme annoncé par l’institution financière.

En combinant les canaux personnels et numériques, les services de la banque auraient pu être offerts sans restrictions, même pendant la pandémie corona, a également noté le PDG de Burgener. Valiant a modernisé 17 succursales l’année dernière. Dans 60 des 97 agences, les clients sont reçus par vidéo et guidés en fonction de leurs besoins. Ils peuvent s’occuper de problèmes mineurs dans une pièce séparée, mais des conseillers sont également toujours disponibles. La mise à jour du site Web et le renouvellement de l’application sont également prévus pour 2021. Valiant prévoit également de lancer sa propre application Twint et de remplacer la solution prépayée actuelle.

La Banque se concentre sur l’investissement durable

Dans les offres financières, Valiant prévoit de se concentrer encore plus sur le secteur en croissance de l’investissement durable cette année. Outre le lancement de nouveaux produits, une grande importance sera accordée à la formation des conseillers clientèle dans ce domaine. Dans l’ensemble, la Banque s’attend à ce que l’activité reste stable en 2021.

Un dividende inchangé de 5 CHF par action sera proposé lors de la prochaine assemblée générale annuelle et il y aura également un changement au sein du conseil d’administration. Franziska von Weissenfluh, qui n’est pas en lice, sera remplacée par Roger Harlacher, directeur de Zweifel Pomy Chips.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *