Actualité Finance

La deuxième vague de Corona laisse son empreinte sur de nombreuses entreprises de Nidwald

La deuxième vague du corona laisse une marque sur de nombreuses entreprises à Nidwalden

Quatre entreprises sur dix à Nidwalden jugent leur situation de rentabilité insatisfaisante. C’était il y a un quart de plus de six mois. Beaucoup sont également pessimistes quant à l’avenir. 
La crise coronarienne affecte l’économie de Nidwald. 38% des 208 entreprises qui ont participé à l’enquête en ligne de deux ans menée par le ministère des Affaires économiques jugent leur situation de revenus insatisfaisante. Selon le canton, c’est neuf pour cent de plus que lors de la dernière enquête d’août dernier. «La deuxième vague de Corona a brusquement perturbé la reprise économique qui avait commencé à se manifester l’été dernier», déplore le directeur économique Othmar Filliger.

La situation est particulièrement désastreuse dans l’industrie du tourisme, qui souffre grandement du Covid-19 et des restrictions. Plus de 80% d’entre eux décrivent leur situation de revenu comme insuffisante, contre 50% il y a six mois. La situation s’est quelque peu améliorée dans le commerce et le commerce. La proportion d’entreprises qualifiant leur situation bénéficiaire de bonne est passée de 19% en août 2020 à 31%. Selon l’enquête en ligne, qui s’est déroulée du 17 décembre au 22 janvier, l’industrie de la construction, le secteur des services et l’industrie manufacturière sont globalement stables.

La perspective était très bonne.

Il convient de noter qu’un bon cinquième des entreprises ont jugé leurs perspectives d’avenir mauvaises. C’est le chiffre le plus élevé depuis l’introduction du baridomètre de Nidwalden en 2006, alors qu’il y a six mois, la proportion n’était que de 14%. Il y a un an, c’est-à-dire avant la pandémie, seulement 3% des entreprises interrogées étaient pessimistes quant à l’avenir, tandis que 53% jugeaient leurs perspectives bonnes. Cette part est récemment tombée à 27%. Ici aussi, l’industrie du tourisme se démarque, 69% jugeant ses perspectives d’avenir comme mauvaises.

La courbe du chômage est également orientée vers le haut. À la fin du mois de janvier, le chiffre de Nidwalden était de 1,8%, ce qui est plus élevé que depuis des années. À l’échelle nationale, cependant, le chiffre est de 3,5%.

Le directeur économique espère la vaccination

Selon Othmar Filliger, il est très difficile de faire une prévision précise du développement économique, notamment en ce qui concerne l’emploi à court terme, le chômage et les échecs commerciaux. Cela dépend de la progression de la pandémie. Il fonde ses espoirs sur la vaccination. “Si la vaccination est pratiquée et que les restrictions peuvent alors être levées, je m’attends à ce que l’économie se rétablisse rapidement. Idéalement, nous serons mieux cet été que l’été dernier. “

Pour stimuler l’économie de Nidwalden, les instruments existants sont utilisés. En plus de l’instrument du chômage partiel, un total de 10,4 millions de francs est disponible pour des ressources matérielles, financées par la Confédération et le canton de Nidwald. En outre, un fonds Covid 19 a été lancé en avril dernier par des particuliers dans le but de soutenir les petites entreprises économiquement touchées à Nidwald avec une contribution non remboursable unique de 10 000 CHF. Selon Othmar Filliger, cette aide est très précieuse pour les petites entreprises.

L’économie de Nidwalden est fondamentalement saine

Ce qui le rend également confiant quant à la capacité de Nidwalden à survivre à la crise, c’est la situation économique fondamentalement saine des entreprises de Nidwalden et leur large base dans divers secteurs. “Cela explique également notre faible taux de chômage, qui reste bien en dessous de la moyenne nationale. “

Sur les 283 entreprises de Nidwalden contactées, des secteurs de la construction, du commerce, des services, de la fabrication et du tourisme, 74% ont participé à l’enquête en ligne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *