Actualité Finance

Le gouvernement italien interdit l’ouverture des stations de ski

Le gouvernement italien interdit l’ouverture de stations de ski

Pour la première fois cette saison, certaines remontées mécaniques en Italie devraient rouvrir aujourd’hui. Mais le gouvernement y mettra bientôt un terme. La raison: les virus mutants sont trop dangereux.

Des préparatifs ont été faits. Les concepts de protection étaient en place. Et maintenant, à la veille de l’ouverture prévue, le gouvernement italien change d’avis. Enfin, les stations de ski italiennes doivent rester fermées.

Les exploitants d’ascenseurs sont en colère. Le pire pour eux: le gouvernement n’a même pas annoncé l’interdiction 24 heures avant l’ouverture prévue, qui est dimanche soir. Donc, tous les préparatifs et la planification ont été vains.

Des mois de préparation en vain

 “Une fermeture annoncée la veille de l’inauguration à 19 heures et attendue pendant des semaines après des mois de travail sur les protocoles, le recrutement et la préparation des entreprises est inimaginable”, a déclaré le président Erik Lavevaz aux journalistes de la région d’Aoste. (41 ans).

En réalité, le projet initial était: aujourd’hui, lundi, les remontées mécaniques de Lombardie et du Piémont devraient rouvrir. (Rapport BLICK). Dans le Trentin, l’ouverture était prévue mercredi. Le Val d’Aoste, connecté au domaine skiable suisse Zermatt VS, reprendrait enfin l’activité des remontées mécaniques jeudi prochain.

Indécis en raison de virus mutés

Ce serait le premier départ de certaines stations de ski en Italie cette saison. Mais cet espoir est maintenant déçu. La raison: le risque associé aux mutants du virus est encore trop élevé, ont déclaré dimanche soir des journalistes au ministre de la Santé Roberto Speranza (42 ans).

Un Italien sur cinq est déjà infecté par l’un des nouveaux agents pathogènes. Speranza se réfère aux évaluations de ses conseillers scientifiques. Les personnes touchées dans la région sont stupéfaites. “C’est un coup dur pour le secteur”, a déclaré Attilio Fontana, 68 ans, président régional de la Lombardie. 

Ouvert uniquement pour la Coupe du monde.

Alors que les voisins suisses et en partie autrichiens laissent les touristes dévaler les pentes, l’Italie reste immobile. Seul le championnat du monde de Cortina d’Ampezzo est exceptionnellement autorisé – malgré Corona. 
La Vénétie voulait aussi une ouverture jusqu’au bout. Cependant, la date n’a pas encore été fixée. Surtout, le Tyrol du Sud savait dès le début que les domaines skiables ne seraient probablement pas ouverts cette saison. Il y a un verrouillage strict car le virus muté au Royaume-Uni flotte. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *