Actualité Finance

Les fonds de pension se lancent de plus en plus dans l’activité hypothécaire

De plus en plus de fonds de pension se lancent dans le secteur des prêts hypothécaires.

Le choix d’un prêteur hypothécaire peut vous faire économiser beaucoup d’argent. En fait, les fonds de pension défient de plus en plus les banques en matière de financement immobilier.

En 2020, de nouveaux records d’économies potentielles ont été établis, malgré des taux d’intérêt bas. C’est ce que le courtier hypothécaire Moneypark a écrit dans une étude publiée mercredi.

Les emprunteurs hypothécaires auraient pu épargner en moyenne 22% ou 0,26 point de pourcentage en contractant un crédit hypothécaire à 10 ans par rapport au taux de référence, les fonds de pension étant de plus en plus représentés dans la catégorie des actifs hypothécaires. Au premier semestre 2020, ces chiffres étaient de près de 25% ou 0,29 point de pourcentage. 
Aujourd’hui, la forme de financement la plus populaire est de loin le prêt hypothécaire à taux fixe de dix ans. Une hypothèque de 750 000 CHF se traduit par une économie de 26 points de base selon Moneyland 19 500 CHF sur une période de 10 ans.

  • En matière d’accession à la propriété, la Suisse se situe au bas de l’Europe. Des chiffres notables de loyer et d’appartement en un coup d’œil
  • Vous plaisantez avec l’idée d’acheter votre propre maison? Steve s’est bâti le sien pour 9 000 $
  • Et de plus en plus de retraités deviennent pauvres: le Conseil fédéral veut désormais interdire le retrait du deuxième pilier de la maison.

Les créanciers alternatifs, en particulier, font pression pour les banques traditionnelles. Par exemple, en contractant un prêt hypothécaire à 10 ans auprès d’une caisse de retraite, une économie moyenne de 46 points de base par rapport au taux d’intérêt de référence pourrait être réalisée selon les données. Les économies moyennes pour les assureurs étaient de 29 points de base et pour les banques de 20.

La concurrence a tendance à s’intensifier

La bataille pour de meilleurs taux d’intérêt s’est quelque peu atténuée au cours de l’année. À la fin de l’année, les fournisseurs ne se battaient plus pour toutes les entreprises. En outre, les taux du marché des capitaux ont augmenté, ce qui signifie que les investissements alternatifs génèrent à nouveau des rendements nettement meilleurs qu’au début de 2020, explique Moneypark.

Cependant, le courtier en hypothèques suppose que la concurrence entre les fournisseurs continuera de s’intensifier. Certains fournisseurs alternatifs de capital, tels que les fonds de pension et les fonds d’investissement, ont contracté des hypothèques ou prévoient d’augmenter leurs portefeuilles dans les mois à venir.

Dans le même temps, les banques et les compagnies d’assurance souhaitaient maintenir ou augmenter leur part de marché. Cela devrait entraîner une baisse des taux d’intérêt hypothécaires, surtout si le financement hypothécaire ne pose pas de problème. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *