Actualité Finance

Lettre de résiliation du contrat UPC Cablecom

lettre de résiliation

Lettre de résiliation du contrat UPC Cablecom

Une lettre de résiliation de contrat upc cablecom est votre ticket pour quitter votre service UPC. Votre contrat est en vigueur et il vous le permettra ou non. Vous avez essayé de parler à votre câblodistributeur et ils vous ont dit non et il est maintenant temps d’essayer l’approche inverse. Lisez ce guide des lettres de résiliation de contrat cablecom pour vous aider à sortir de votre service UPC et à passer à un meilleur service.

 

En quoi consiste une lettre de résiliation de contrat cablecom? Il y a beaucoup de choses qui composent ce document particulier, mais la première chose est qu’il doit être dans une sorte de format qui peut être lu sur un PC. Cela doit être facilement compris par n’importe qui et la meilleure façon d’y parvenir est de télécharger un fichier PDF. Vous pouvez l’ouvrir dans un éditeur comme Notepad, Word ou Paint et remplir tous les champs que vous souhaitez, puis imprimer.

 

Cette lettre de résiliation de contrat upc cablecom va informer votre câblodistributeur que vous résiliez votre contrat avec eux aujourd’hui. Pourquoi? Parce que vous voulez une meilleure offre et moins d’argent dépensé. Ils contacteront toutes les autres entreprises de câblodistribution pour vous et tout l’équipement que vous utilisez sera envoyé aux autres entreprises. Ce qu’ils ne feront pas, c’est essayer de vous vendre quoi que ce soit pour remplacer votre équipement actuel car ces contrats upc cablecom ne sont pas négociables.

 

Votre lettre upc doit avoir une date précise à laquelle vous pensez que vous serez hors de leur service. Cette date sera le jour où vous recevrez une offre finale de leur part pour les services que vous obteniez d’eux. La raison pour laquelle vous voulez faire cela est que lorsqu’ils essaient de vous vendre quelque chose, ils sachent ce que vous pensez et vous serez plus susceptible de sortir de la réunion avec eux. S’ils ne vous donnent pas ce que vous voulez et que vous en êtes toujours satisfait, ils vont probablement tenir le coup et continuer à vous rendre fou.

 

Vous devez également examiner combien d’argent vous gagnez chaque mois. Parfois, vous pouvez constater que les contrats sont si longs que vous ne gagnez même rien de ce que vous aviez l’habitude de faire avant que l’entreprise ne vous obtienne. Vous devriez toujours essayer de sortir de ces contrats aussi rapidement et aussi facilement que possible. Si vous pouvez obtenir au moins un mois d’argent sous contrat, vous devriez le faire.

 

Vous ne devriez jamais vous sentir obligé de faire quoi que ce soit contre votre volonté. Ils ne sont pas le patron et vous non plus. Ce n’est pas parce que vous avez peur de perdre votre emploi que vous devriez jamais être obligé de signer quoi que ce soit.

 

Si votre entreprise essaie de vous forcer à signer un contrat, éloignez-vous. Vous n’avez aucune obligation de travailler pour eux ou d’accepter quoi que ce soit. Vous pouvez également demander une enquête sur l’entreprise en contactant le bureau du procureur général et en déposant une plainte. C’est votre droit et vous avez le droit de vous exprimer.

 

Même si vous décidez de ne signaler aucun problème à votre employeur, assurez-vous de lire l’intégralité du Fair Labor Standards Act (FLSA) avant de signer quoi que ce soit. Ceci afin que vous puissiez être informé sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire si vous voulez être libre de tout problème futur. N’oubliez pas que c’est votre avenir et qu’il est de votre responsabilité de vous protéger. Ne laissez personne vous dire le contraire. C’est votre droit d’être traité équitablement et vous avez le droit d’être bien traité. Vous devez toujours essayer d’obtenir le montant d’indemnisation le plus élevé auquel vous avez droit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *