Actualité Finance

Immigration en Suisse

Immigration en Suisse
Immigration en Suisse

Immigration en Suisse

Il y a eu une immigration importante en Suisse au cours des cinquante dernières années. Dans la première moitié du XXe siècle, l’immigration en Suisse était en grande partie composée d’immigrants italiens et grecs. Au cours de la dernière décennie, cependant, d’autres nationalités du monde entier sont venues en Suisse. Cela comprend des pays comme les Vietnamiens, les Bosniaques, les Iraniens, les Pakistanais et de nombreux autres. En conséquence, il y a une concentration beaucoup plus grande d’étrangers dans les villes suisses. Beaucoup de ces étrangers sont soit des descendants d’immigrés venus en Suisse par le passé, soit des citoyens naturalisés.

 

Les raisons de la migration vers la Suisse en provenance de pays non européens sont variées. Pour certaines personnes, l’idée de vivre dans un pays étranger où elles ne parlent même pas la langue, encore moins la pratiquer, est séduisante. Pour d’autres, l’idée de travailler dans une entreprise suisse où ils ne parlent pas la langue est séduisante. D’autres encore ont un réel intérêt pour la Suisse et souhaitent s’installer dans ce pays quelle qu’en soit la raison. Quelle que soit la raison, il est clair que l’immigration en Suisse est un sujet que les autorités traitent de très près.

 

Un élément important de l’immigration en Suisse concerne la décision concernant la mise en place d’un système de visa. Si tous les ressortissants étrangers doivent obtenir un visa pour entrer en Suisse, il existe différents types d’obligations de visa pour les ressortissants suisses. Le visa Schengen, qui permet aux touristes et aux voyageurs d’affaires d’entrer dans le pays sans visa, est actuellement en place. Le gouvernement s’emploie à augmenter le nombre de visas Schengen disponibles pour les ressortissants étrangers afin que l’interdiction du visa Schengen soit levée dès que possible. Le gouvernement s’emploie également à mettre en œuvre des mesures qui permettront aux ressortissants étrangers de changer légalement de nom et d’obtenir un visa d’immigrant.

 

Le nombre d’immigrants venant en Suisse étant en augmentation, le gouvernement s’emploie également à mettre en place des mesures qui faciliteront la migration légale des immigrés. Actuellement, les citoyens suisses doivent demander une autorisation de migration avant de pouvoir entrer légalement dans le pays. Chaque immigrant est tenu de soumettre une demande d’autorisation de migration avant de pouvoir entrer légalement dans le pays. Ce processus a entraîné des retards importants pour les citoyens suisses qui souhaitent voyager à l’étranger ou visiter un autre pays. Il y a des retards dans le traitement des demandes en raison de la bureaucratie et des formalités administratives à l’Office fédéral suisse de l’immigration.

 

En plus du visa Schengen, les citoyens suisses doivent également demander un visa d’immigrant pour voyager à l’étranger ou visiter un autre pays. Lorsque les citoyens suisses voyagent en dehors des frontières du pays, ils doivent obtenir un visa d’immigrant pour voyager dans un autre pays. Le processus d’obtention d’un visa d’immigrant peut prendre des mois dans certains cas. Certains immigrants n’ont pas un accès immédiat aux bases de données sur les visas. Les immigrés qui souhaitent voyager hors de Suisse doivent compter sur les ressources mises à disposition par l’Office fédéral de l’immigration.

 

Les citoyens suisses doivent posséder l’un des trois types de permis de séjour. Il s’agit du visa permanent de nationalité suisse, des droits de séjour illimités ou du droit de séjour limité en tant que citoyen non suisse. En plus d’obtenir un visa d’immigrant, les étrangers doivent également disposer d’un permis de résidence électronique. Ces permis sont différents des permis de séjour normaux et sont parfois appelés e-cartes.

 

Le permis de séjour permanent, également appelé nationalité suisse, est accordé sur présentation de l’un des documents suivants. Tout d’abord, un passeport valide est nécessaire pour demander la nationalité suisse. Deuxièmement, un certificat de naissance est exigé si l’on n’a pas déjà la nationalité suisse. Troisièmement, une preuve de fonds est nécessaire pour prouver que l’on est résident du canton de résidence en Suisse.

 

Il existe plusieurs options en matière d’immigration en Suisse. Les personnes intéressées par l’immigration en Suisse peuvent le faire en visitant le canton de résidence. Les immigrants peuvent également choisir de faire une demande d’immigration via l’Office fédéral des migrations. Ceux qui ne sont pas en mesure d’obtenir une autorisation d’immigration en raison des raisons pour lesquelles ils sont nés hors de Suisse peuvent continuer à opter pour l’immigration en Suisse en restant dans leur pays de naissance. C’est ce qu’on appelle l’immigration permanente.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *