Actualité Finance

La Suisse ouvre les vannes pour encore plus de beurre importé

La Suisse ouvre les vannes pour encore plus de beurre importé

Le Département fédéral de l’agriculture augmente le quota d’importation de beurre. Cela peut poser des problèmes aux agriculteurs suisses. Après tout, il y a assez de lait.

Le problème du manque de beurre est sur le point d’entrer dans une nouvelle phase. Pour la troisième fois en très peu de temps, l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) augmente le contingent d’importation de beurre étranger. Le marché suisse est incapable de répondre à lui seul à la demande de beurre.

L’OFAG a donc décidé d’augmenter le contingent d’importation de 1 500 tonnes d’ici 2021. La décision a été prise à la demande de l’organisation laitière, selon un communiqué de l’OFAG. Le volume d’importation supplémentaire devrait garantir l’approvisionnement jusqu’à l’automne au moins.

Troisième augmentation

En raison de la rareté de l’offre, l’OFAG avait déjà augmenté le contingent tarifaire pour le beurre deux fois l’an dernier, une fois de 1000 tonnes et de nouveau de 1800 tonnes.

L’offre intérieure de beurre devrait également être très faible pour répondre à la demande cette année, écrit l’Office fédéral. En raison des mesures décidées par le Conseil fédéral pour contenir le virus Corona, la demande de beurre dans le commerce de détail suisse reste élevée.

Insatisfaction des producteurs suisses

Mais il y a d’autres facteurs qui dérangent les producteurs suisses. “La Suisse aurait en fait assez de lait pour répondre à la demande de beurre. Mais aucun acheteur n’est disposé à payer davantage les agriculteurs pour le lait. C’est une situation incontrôlée”, a déclaré Werner Locher (66 ans), agriculteur à Bonstetten ZH, chez BLICK pendant la dernière augmentation de quota.

Cela le dérange également que malgré la pénurie de beurre en Suisse, les détaillants lancent des campagnes avec du beurre. Il reste à voir si cela se reproduira. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *