Actualité Finance

L’administration publique

L'administration publique
L’administration publique

Les différences entre l’administration publique et le développement communautaire

L’administration publique fait référence à la gestion de l’administration publique et à l’administration des institutions publiques. Cela implique l’élaboration de politiques, la planification, l’organisation, la dotation en personnel, la budgétisation, la recherche et l’évaluation. C’est l’une des trois principales branches de l’administration publique. Les autres branches sont la gestion et l’éducation. L’administration publique se concentre sur l’administration des institutions, organes et agences publics. Il comprend un large éventail d’activités, notamment la planification, l’organisation, la dotation en personnel, l’élaboration de programmes, la gestion des ressources, la collecte de fonds, l’élaboration de politiques et le suivi et l’évaluation des programmes.

 

L’administration publique implique une variété d’activités. Plus important encore, il implique le fonctionnement et la maintenance du système gouvernemental et l’exécution des politiques publiques. Les administrateurs publics du secteur privé n’ayant pas à prendre en considération les points de vue et les points de vue des citoyens sur la mise en œuvre de leurs décisions, leur travail se déroule dans un environnement beaucoup plus diffus. D’autre part, les administrateurs publics du secteur public sont tenus de prendre en compte le bien-être général des citoyens ainsi que la satisfaction de leurs besoins en services fournis par le gouvernement.

 

Dans le domaine des organisations à but non lucratif, l’administration publique est beaucoup plus proche que dans le secteur privé. Les administrateurs publics des organismes sans but lucratif ont le devoir de veiller à ce que la vision et la mission de l’organisation soient réalisées en s’assurant que son budget augmente tout en répondant à tous ses besoins opérationnels. Les organisations à but non lucratif peuvent avoir une affiliation religieuse ou ethnique. Ils peuvent être non commerciaux ou peuvent être dirigés par un conseil d’administration composé de représentants d’horizons divers. Étant donné que les administrateurs publics des organismes sans but lucratif ont un large éventail de responsabilités et doivent faire face à une variété de problèmes qui peuvent survenir, ils sont censés être des experts dans un certain nombre de questions.

 

Les fonctions exercées par un directeur à but non lucratif dans l’administration publique comprennent la gestion des finances, la planification et les politiques budgétaires, l’élaboration de politiques pour atteindre des objectifs à long terme et la conduite des affaires générales. Un personnel est également inclus dans l’organisation pour exécuter des fonctions telles que la préparation de rapports financiers, la comptabilité et la recherche de la bibliothèque juridique. Les fonctions d’un analyste budgétaire dans un bureau à but non lucratif varient en fonction du niveau d’activité de l’organisation. Par exemple, l’analyste budgétaire d’une ONG peut être chargé d’analyser les besoins de l’organisation et de préparer un rapport financier basé sur cette analyse. Les tâches d’un analyste budgétaire dans une organisation à but non lucratif peuvent également inclure la supervision des activités de collecte de fonds de l’organisation pour atteindre des objectifs spécifiques.

 

Il y a une grande différence entre la différence entre l’élaboration des politiques publiques et l’administration publique. L’élaboration des politiques publiques consiste à faire passer la politique par un processus démocratique au niveau de l’État ou national par le biais de lois, de référendums, d’initiatives ou de projets de loi. L’administration publique s’occupe de la gestion quotidienne des politiques et procédures publiques. Ces politiques affectent tous les aspects de la vie publique, y compris les écoles, les tribunaux, les établissements de santé, les groupes à but non lucratif, etc. Les politiques publiques mises en œuvre aboutissent à ce qu’on appelle le bien public. Des exemples de politiques publiques comprennent quelle est la différence entre l’administration publique et l’élaboration des politiques publiques.

 

Une différence essentielle entre l’administration publique et le développement communautaire est que le développement communautaire se concentre sur la création de communautés à faible revenu ou minoritaires, tandis que l’administration publique se préoccupe davantage de maintenir le statu quo. Un problème survient souvent lorsque les administrateurs publics ne comprennent pas pleinement les besoins des communautés qu’ils administrent. Un exemple courant de ce problème est celui des services médicaux dans certaines zones rurales où les familles à faible revenu ont du mal à se payer des traitements médicaux.

 

Une distinction clé entre les deux est que ce dernier poste est de nature plus managériale et administrative, tandis que les postes de direction sont plus directs et ont un aspect exécutif. Les exemples les plus courants de rôles de leadership sont les directeurs généraux (PDG) de sociétés cotées en bourse, les membres de conseils d’administration, le maire, les membres des comités d’urbanisme et de zonage. Un exemple d’un exemple moins courant est un conseiller municipal qui supervise le budget et d’autres décisions quotidiennes de la ville. En revanche, un poste typique de l’administration publique aurait plusieurs responsabilités différentes. Par exemple, un greffier de comté n’a généralement que la responsabilité de diriger les affaires officielles du comté.

 

Étant donné que les responsabilités d’un poste d’administration publique peuvent chevaucher celles d’un gestionnaire financier, il est nécessaire d’acquérir les deux compétences en leadership. Il est également important de développer à la fois des compétences en leadership et en gestion financière, car celles-ci seront nécessaires au cours de leur carrière. Il devrait être possible d’équilibrer le besoin de leadership avec le besoin de gestion financière. La carrière d’un gestionnaire financier peut également être compliquée en raison des mandats gouvernementaux. Par conséquent, les personnes intéressées à poursuivre une carrière dans la gestion financière devraient poursuivre des études supérieures ainsi qu’un baccalauréat en administration publique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *