Actualité Finance

Traitement de la kératinose chez les chats

kératinose pour chat
kératinose pour chat

Traitement de la kératinose chez les chats

Le terme médical utilisé pour désigner le champignon qui se développe sur la peau d’un chat est appelé “Kasalinea”. Il n’est pas rare de trouver des chats atteints de cette maladie. Elle se produit lorsque les cellules mortes et autres matériaux qui se trouvent dans l’œil (qui peuvent également se trouver dans d’autres parties du corps) entrent en contact avec les yeux. Les champignons aiment cet environnement de “frottement” et peuvent provoquer une irritation, une infection et même la cécité.

Le symptôme le plus évident associé à cette affection est une inflammation de l’œil du chat. Si vous remarquez une rougeur, une douleur ou une démangeaison autour de la zone oculaire, il est probable que l’œil soit infecté. Cependant, il peut y avoir d’autres symptômes tels que la perte de vision ou la cécité. C’est pourquoi il est important d’emmener immédiatement votre chat chez un vétérinaire dès que vous constatez des signes d’infection ou de maladie.

 

Les infections oculaires chez les chats sont plus fréquentes que ce que beaucoup de gens pensent. On estime que jusqu’à 40 % des chats contracteront une forme d’infection oculaire à un moment donné de leur vie. Il est généralement facile de savoir si votre chat est infecté par un champignon, car il éprouvera des douleurs, de l’eau et une inflammation autour des yeux. En l’absence de traitement, l’infection peut entraîner d’autres complications. Il peut s’agir d’une perte de la vue et même de la cécité.

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’une infection. L’un d’eux est le fait d’avoir un environnement chaud et humide autour des yeux. Cela peut se produire pendant la journée ou la nuit. Un autre est le fait d’avoir un climat anormalement chaud et sec. Cela peut également entraîner une infection.

 

L’infection se produit lorsque des bactéries et des champignons pénètrent dans une coupure ou une plaie ouverte. Une fois dans la plaie, ils peuvent remonter le système de drainage et pénétrer dans les poumons ou tout autre organe du corps. S’ils se propagent aux autres parties du corps comme l’estomac ou les organes génitaux, le kasalinea serait le coupable probable. Chez les chats, il est possible que le champignon infecte l’œil et entraîne une perte de vision.

Le traitement implique l’utilisation de pommades antifongiques, qui doivent être appliquées régulièrement pendant une certaine période. Cela permet de garder la zone propre. Cela permet également d’éliminer le champignon du site. Pour éviter une réinfection, les chats doivent être bien entretenus. Des bains et des nettoyages réguliers aident à garder la zone propre.

Certains facteurs de risque peuvent augmenter le risque de développer le kasalinea. Il s’agit notamment d’une prédisposition génétique à la maladie ainsi que d’un traumatisme au niveau des yeux ou du nez. Une infection peut également se produire si votre chat réagit anormalement aux médicaments antifongiques. Cela inclut tout médicament qui contient du miconazole, du kétoconazole ou du clotrimazole. Il est important de noter que si un champignon est actif, il est normal de ressentir une rougeur, une chaleur et éventuellement un écoulement.

Dans des cas extrêmement rares, un mélanome malin peut se développer dans l’œil. Il s’agit d’une complication grave qui nécessite une intervention chirurgicale immédiate. Si votre chat présente des signes d’infection oculaire, il est conseillé de faire examiner votre animal par un vétérinaire. Plus tôt vous l’emmènerez chez le vétérinaire, moins votre chat risque de développer une maladie mortelle comme le kasalinea.

Le traitement de ce type d’infection fongique est différent de celui des infections courantes. Comme le champignon responsable provoque la cécité, les méthodes de traitement ont tendance à être topiques plutôt que systémiques. Les traitements topiques sont généralement prescrits aux chats en bonne santé. Si le traitement topique ne donne pas de résultats efficaces ou si votre chat ne réagit pas, votre vétérinaire peut suggérer des antifongiques systémiques tels que la terbinafine à fortes doses.

Les traitements systémiques ne sont disponibles que si un ou plusieurs des symptômes suivants sont présents : rougeur ou douleur oculaire persistante, écoulement ou vision réduite. Pour les chats infectés, le traitement le plus efficace consiste en deux médicaments. Un médicament est pris une fois par jour, tandis que l’autre est pris quelques heures avant le coucher. Ces médicaments, pris ensemble, devraient tuer toutes les cellules fongiques vivantes dans les 12 heures.

Le traitement peut entraîner certains effets secondaires, mais le plus courant se produit chez les chats dont le système immunitaire est affaibli. Dans ce cas, le traitement peut avoir des effets néfastes sur la santé à long terme de votre chaton. Le plus important est de demander à votre vétérinaire quels sont les éventuels effets secondaires et réactions allergiques que votre chat pourrait subir pendant et après le traitement au kasalinea.

Veillez à ce que la litière de votre chat soit toujours propre. Cela permet de prévenir la propagation des champignons. Une litière sale offre également un environnement parfait pour la croissance et le développement des champignons. Si vous remarquez des symptômes d’infection, parlez-en à votre vétérinaire dès que possible. Plus tôt votre chat sera traité, mieux ce sera, car cela permettra d’éviter des problèmes à long terme qui peuvent être difficiles à inverser.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *