Actualité Finance

Dans quelle mesure le cancer du poumon dépend-il de la quantité de cigarettes que vous fumez?

fumer
fumer

Dans quelle mesure le cancer du poumon dépend-il de la quantité de cigarettes que vous fumez?

Il ne fait aucun doute que le tabagisme et la cigarette sont une combinaison mortelle. Le tabagisme fait que les poumons des fumeurs deviennent tachés et endommagés au fil du temps. Il diminue également le fonctionnement des poumons, ce qui rend la respiration beaucoup plus difficile pour le fumeur. De plus, les particules de fumée de tabac qui restent dans les poumons des fumeurs après chaque bouffée causent beaucoup de dommages, en particulier aux jeunes non-fumeurs.

 

Les fumeurs augmentent également leurs risques de développer un cancer et d’autres problèmes de santé en inhalant la fumée du tabac. Des études ont montré que les personnes qui fument deux paquets ou plus par cigarette augmentent leur risque de souffrir de bronchite chronique et d’emphysème. Les personnes qui fument un paquet ou plus par jour peuvent souffrir de graves problèmes de santé, notamment le cancer, un accident vasculaire cérébral, une maladie coronarienne et d’autres maladies.

 

Lorsque les fumeurs inhalent la fumée de la feuille de tabac, ils génèrent par inadvertance plusieurs sous-produits toxiques. Le premier effet, et le plus courant, produit par l’inhalation de fumée de tabac est la production de nicotine non protonée. Ceci est une substance hautement addictive et peut amener le fumeur à s’allumer à plusieurs reprises pour tenter de surmonter les symptômes de sevrage qui surviennent lorsqu’il arrête de fumer.

 

La nicotine non protéinée, ou gomme à la nicotine, agit en créant un besoin de consommer le tabac sous la forme d’un patch ou d’une pastille. La nicotine présente dans la fumée de tabac est absorbée dans la circulation sanguine et se déplace dans tout le corps. La nicotine crée une sensation apaisante et apaisante dans l’esprit et le corps. Par contre, lorsqu’une personne expire l’air présent dans les cigarettes, il y a une perte d’une partie de la nicotine présente. En conséquence, le corps produit plus de nicotine, qui continue de stimuler le cerveau afin d’apporter une sensation de confort et de calme. C’est pourquoi les gens consomment souvent du tabac à cigarette avec leur café du matin.

 

Il n’est pas possible de se débarrasser complètement du goût et de la saveur de la fumée de tabac. Cependant, il existe des moyens de réduire considérablement son impact sur votre corps. Une façon est d’arrêter complètement de fumer, mais cela impliquerait également de renoncer au café. Il est difficile d’abandonner une chose à la fois, et il est encore plus difficile d’abandonner une chose tout en étant capable de vivre une vie normale. Par conséquent, la meilleure solution serait de trouver un moyen de minimiser les effets de la fumée de tabac sur votre corps tout en poursuivant vos activités quotidiennes.

 

La raison pour laquelle la fumée de cigarette est particulièrement nocive pour les poumons des fumeurs est qu’elle est très concentrée. Un fumeur inhalera environ 5 fois plus de fumée qu’un non-fumeur. De plus, le goudron présent dans la fumée de tabac pénètre plus profondément dans les poumons que pour l’une ou l’autre des autres formes de nicotine. Par conséquent, fumer des cigarettes augmente le risque de développer un cancer du poumon.

 

On ne sait pas exactement pourquoi certaines personnes sont plus susceptibles de développer un cancer du poumon que d’autres, mais la théorie principale est que la fumée de cigarette a certains effets néfastes sur les poumons. Par exemple, lorsqu’une personne respire la fumée d’une cigarette, le goudron qui s’est déposé dans les poumons des utilisateurs peut interagir avec l’air qu’ils respirent et endommager leurs tissus. De plus, le goudron dans la fumée agit pour irriter la muqueuse des poumons, ce qui entraîne une irritation et une inflammation des voies respiratoires des utilisateurs. Cela signifie que tout dommage causé aux poumons est directement lié au degré d’irritation et d’inflammation des voies respiratoires du corps.

 

Le cancer du poumon est très grave et il n’existe aucun moyen réel d’estimer à quel point il affecte un individu. On peut cependant supposer que les fumeurs qui fument beaucoup ou dans d’autres concentrations élevées de goudron sont plus susceptibles de développer des problèmes pulmonaires. Ceux qui ne fument que quelques cigarettes ou moins par semaine ne sont pas considérés à risque. Il existe de nombreuses informations disponibles sur Internet sur cette maladie et de nombreuses recherches ont été menées sur le sujet, mais des recherches concluantes sur le sujet sont toujours en cours. Par conséquent, nous comptons beaucoup sur le bouche à oreille selon lequel une personne peut ne pas avoir entendu parler de la maladie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *