Actualité Finance

Vélos et personnes

vélos et personne
vélos et personne

Vélos et personnes

Les communautés se sont réunies de manière incroyable pour se soutenir les unes les autres sous la bannière «d’être vertes». Des programmes de vélos en libre-service aux cadeaux d’arbres à floraison massive, les gens se lancent de manière audacieuse pour s’assurer que leur quartier a fière allure, est en sécurité et que tous ceux qui y vivent ont un sentiment de fierté. À première vue, ces initiatives semblent être de simples activités d’auto-assistance et communautaires qui ne nécessitent pas nécessairement beaucoup d’investissement financier. Pourtant, en réalité, ils prennent beaucoup de temps, d’énergie, d’organisation et de créativité, ce qui peut représenter des économies considérables pour les résidents.

 

À bien des égards, l’état actuel de notre économie est l’une des principales raisons pour lesquelles Bike Meal Delivery bénéficie d’une popularité croissante et bénéfique. Pendant des décennies, les Américains se sont habitués à la vie selon les mesures économiques traditionnelles du revenu, de l’emploi et de la consommation. Nous savions que nous pouvions vivre confortablement sans dépenser beaucoup d’argent, mais nous avions toujours envie d’une expérience enrichissante. C’est l’idée derrière les programmes de services sociaux communautaires, qui sont conçus pour donner aux résidents une chance de créer un style de vie plus significatif et durable en leur donnant une alimentation plus saine et une chance de poursuivre des aventures qu’ils n’auraient peut-être pas pu se permettre autrement.

 

Mais vivre au XXIe siècle nous oblige à remettre en question les mesures économiques traditionnelles. L’idée d’abondance est devenue pittoresque et désuète. Notre culture matérielle s’épuise rapidement. Les gens commencent à vivre une vie plus respectueuse de l’environnement en raison de la prise de conscience croissante du réchauffement climatique. Tout cela est dû au fait que le nombre de personnes vivant dans les pays à revenu élevé augmente actuellement beaucoup plus rapidement que la croissance démographique dans les pays à faible revenu.

 

Dans ces conditions, la notion de confort matériel, exprimée en termes de PIB, devient moins pertinente. Les expériences des résidents des communautés américaines où ils sont les principaux consommateurs de produits alimentaires, de services et de biens sont les seules choses qui comptent. C’est le cœur du progressisme social qui sous-tend une grande partie des mesures économiques traditionnelles du revenu, de l’emploi et de la consommation. Et c’est l’essence même du programme de livraison de vélos, qui est né de la nécessité de faire quelque chose qui compte – quelque chose qui est le produit final des efforts visant à améliorer la qualité de vie grâce à un meilleur développement économique.

 

Le programme Bike Meal Delivery est basé sur cette notion. Les cyclistes de tout le pays peuvent échanger leurs repas de vélo non consommés contre les repas de leur choix dans le cadre d’une campagne menée par des bénévoles qui s’efforcent de fournir des repas propres et sains aux résidents des quartiers à faible revenu. Le programme de livraison de vélos offre une alternative nutritive à un déjeuner gratuit offert par les écoles locales. Ainsi, non seulement Bike Meal Delivery contribue directement à la santé de ses utilisateurs, mais c’est un exemple de progrès social rendu tangible.

 

Mais comment amener les gens à participer à ce programme? C’est un problème de marketing et de promotion auquel les organisateurs s’attaquent depuis un certain temps. Comme pour tout programme de marketing, il est important de s’assurer que le message est clair et que le programme n’est pas présenté d’une manière qui susciterait l’opposition ou l’indifférence. Dans le cas de Bike Meal Delivery, c’est une question assez simple: le programme est un moyen d’aider les personnes qui n’ont pas assez à manger à joindre les deux bouts.

 

Cependant, dans de nombreuses autres situations, il peut ne pas sembler si simple d’expliquer les mécanismes d’un programme qui élimine les frais de déplacement. L’une des raisons pour lesquelles le partage de vélos est devenu si populaire est le simple fait que le prix de l’essence et les frais de stationnement augmentent et, bien que les cyclistes puissent utiliser leurs propres vélos, cela ne signifie pas qu’ils ont un accès facile au vélos. La solution est d’offrir un repas sain et gratuit tout en faisant du vélo gratuit et sain.

 

La livraison de repas à vélo n’est qu’une partie du plan plus large de réduction de l’empreinte carbone de Londres. D’autres initiatives sont également en cours d’élaboration, notamment des plans d’installation de vélos à faibles émissions dans les zones plus riches et des partenariats avec des entreprises locales pour vendre des sacs réutilisables. Pour l’instant, cependant, Bike Meal Delivery est au top et de nombreux participants ont déjà vu à quel point il est facile de programmer les vélos et de gérer la livraison des repas. Il est probable, avec le temps, que d’autres types de programmes de partage de repas apparaîtront également dans la ville. La meilleure façon d’assurer le succès, cependant, est de commencer petit et de voir ce qui se passe. Si cela fonctionne, vous pouvez vous développer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *