Actualité Finance

Le Conseil national discutera mercredi matin de mesures d’ouverture

Le Conseil national discutera mercredi matin.

Pour accélérer les étapes de la matinée d’ouverture, le Conseil national discutera de l’ouverture des restaurants, des gymnases et des institutions culturelles le 22 mars. Au programme de la réunion de printemps, une déclaration du Conseil national avec les déclarations correspondantes est à l’ordre du jour à 8 heures. 

Une majorité du Conseil économique du Conseil national (WAK-N) souhaite prendre les rênes du Conseil fédéral et accélérer l’assouplissement des ressources coronariennes. Mercredi matin, le Conseil national décidera s’il faut maintenir la déclaration urgente de sa commission et si elle va au-delà du Conseil fédéral. La décision de la commission des affaires économiques a été restreinte avec 12 voix contre 11.

Grande ouverture le 22 mars
Le communiqué appelle à des entreprises de restauration, ainsi qu’à des entreprises culturelles, récréatives, récréatives et sportives ouvertes le 22 mars. Le Conseil fédéral prévoit d’ouvrir des espaces extérieurs et des terrasses de restaurants à cette date. En outre, le Conseil fédéral est invité à mettre fin immédiatement à la règle des cinq personnes.

En outre, le Conseil fédéral doit immédiatement développer une stratégie ouverte et créer une sécurité planifiée pour les grands événements culturels et sportifs. Et en général, le Conseil fédéral doit «immédiatement» adapter la stratégie. Au lieu d’interdictions, les tests devraient être intensifiés et progresser dans la vaccination. 
Le museau du groupe de travail n’est pas au tableau
La déclaration du Conseil national, qui sera débattue mercredi, ne contient pas la demande de la commission économique que seuls le Conseil fédéral et le parlement informent le public des mesures COVID 19. La commission a voulu interdire cela à la Task Force Scientifique. La Commission a posé cette question vendredi en raison d’un vote contre 10. La candidature n’est pas incluse dans la déclaration. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *