Actualité Finance

Assurance maladie suisse

assurance maladie
assurance maladie

Assurance maladie suisse

Le système de soins de santé suisse est unique en ce sens qu’il combine à la fois des éléments de corporatismes (association des groupes d’intérêts concurrents au sein du processus d’élaboration des politiques et de la démocratie directe (la capacité de prendre des décisions politiques). Ces deux caractéristiques ont tendance à travailler en opposition les unes aux autres, entraînant un système plus compliqué et moins prévisible que dans d’autres pays. Malgré ces limitations potentielles, le système suisse bénéficie d’un large soutien de la communauté médicale internationale et des populations de la Suisse elle-même et de l’étranger. Pourquoi cela est-il ainsi?

 

L’inflation est une préoccupation majeure de bon nombre des résidents de la Suisse. Entre le début du nouveau siècle et la fin de la dernière décennie, le coût annuel par habitant des soins de santé en Suisse a augmenté d’environ quarante pour cent. Les coûts de soins de santé sont considérés parmi les plus hauts en Europe et seront susceptibles de continuer à augmenter. Pour cette raison, de nombreux résidents croient qu’ils ne peuvent pas se permettre des soins de santé et que les systèmes géré par le gouvernement sont inefficaces et coûteux. Toutefois, des estimations en ligne indépendantes suggèrent que les primes d’assurance maladie suisse moyennes ont légèrement diminué au cours des dernières années, ce qui pourrait indiquer que la perception du public peut être quelque peu hors de portée des changements de politique réels.

 

Parce que les citoyens suisses ont une forte tradition de responsabilité individuelle et d’autosuffisance, la couverture de la santé publique est particulièrement populaire. En fait, selon la dernière estimation, environ quatre-vingts pour cent des contribuables suisses sont couverts par un type de programme de santé publique. La plupart de cela provient du vaste système de soins de santé socialisés que le gouvernement suisse a en place. Le système est conçu pour fournir des soins de santé à tous les citoyens indépendamment du niveau de revenu ou du profil financier et est financé par des impôts tirés de la population de Suisse via son système fiscal.

 

Afin d’accéder au type de couverture que fournit le gouvernement suisse, vous devez avoir un revenu d’au moins un millier de francs suisses (SDF), soit environ deux mille cinq cents dollars américains. Certains citoyens suisses peuvent également choisir de compléter leur DDF avec des fonds médicaux publics ou privés de l’Office fédéral de l’assurance maladie suisse nationale (SFS). Pour ceux qui relèvent du groupe de revenu le plus bas, les SFS contribueront à l’équivalent de trois cent cinquante francs suisses, soit environ deux cent vingt dollars américains, vers leurs primes annuelles de santé.

 

En ce qui concerne la couverture préventive des soins de santé, les prestataires de soins de santé suisses font partie des plus généreux du monde. Une condition commune qui afflige de nombreux citoyens suisses est la goutte. La goutte est causée par des niveaux élevés d’acide urique qui cristallisent dans les articulations, causant une inflammation douloureuse et un gonflement. Parce que c’est extrêmement douloureux, la plupart des gens ne sont pas en mesure de travailler à aucune capacité quand ils souffrent de cette maladie. En vous inscrivant au système public de soins de santé suisse, vous serez garantis que vous recevez un traitement régulier pour votre goutte, ainsi que d’autres maux, tels que des maux de menaches, de la bronchite, de l’asthme, etc.

 

Aujourd’hui, de nombreux citoyens suisses sont préoccupés par le coût des soins de santé dans leur pays. Cette préoccupation a conduit à une décision récente du gouvernement suisse d’introduire un nouveau système d’impôt qui taxe des personnes riches supérieures au taux de revenu actuel. Comme indiqué par la BBC, le gouvernement suisse dit que le déménagement augmentera certains francs suisses [ou 100 $ US] un mois [pour un individu]. Le nouveau plan d’allégement des impôts affectera plusieurs secteurs de l’économie suisse. Les entreprises qui emploient plus de 100 employés seront tenues de payer plus d’argent par employé, le gouvernement s’attend à ce qui générera à son tour de plus d’emplois en Suisse.

 

Récemment, le gouvernement suisse a publié un rapport détaillant le système de soins de santé actuel en Suisse. Parmi les conclusions, citons les suivants: Les hôpitaux suisses disposent de certaines des meilleures installations de santé au monde, et le nombre de médecins disponibles dans le pays a considérablement augmenté afin de répondre aux besoins croissants de la population. Le système de santé en Suisse est totalement privé, chaque patient capable de recevoir un traitement privé gratuitement. Malgré le fait que près de la moitié de toutes les admissions de l’hôpital sont payées par les impôts, les citoyens suisses continuent d’avoir des normes de santé personnelles élevées et de rester satisfaites de leur système de santé.

 

Les médecins privés sont tenus de respecter des normes de haute qualité pour conserver leur licence professionnelle. Les patients peuvent consulter un médecin sans attendre une référence d’un autre médecin, considéré comme très pratique en Suisse. En ce qui concerne la couverture des assurances, les résidents suisses ont accès à une grande variété de plans de soins de santé, notamment des visites complètes dentaires, pharmaceutiques et médecins. Ces plans sont soutenus par des programmes d’assurance maladie pleinement nationalisés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *