Actualité Finance

Le village vaudois de Champagne ne peut pas utiliser son nom pour ses vins

La ville de Champagne dans le canton de Vaudois n’est pas autorisée à désigner des noms pour ses Vins

Le petit village suisse n’aura plus le droit d’écrire “Commune de Champagne” dans ses bouteilles. L’Association française des producteurs de Champagne avait apporté une cause contre cette décision.
Le petit village suisse de Champagne ne sera plus autorisé à enregistrer «Commune de Champagne» dans les vins qui y sont produits. C’est ce que la Cour constitutionnelle a décidé le canton de Vaud en faveur de l’Association professionnelle française des producteurs de champagne, selon les informations de l’agence de presse SDA. La création d’une dénomination d’origine protégée (AOC) par les autorités cantonales viole les accords bilatéraux entre la Suisse et l’UE.
La ville de Champagne n’avait pas le droit de justifier son nom sur ses produits uniquement le 13 janvier, après des années de litige. Selon sa décision, les autorités cantonales n’ont vu aucun danger que les vins blancs d’environ 28 hectares de vignobles près du lac Neuchâtel, en Suisse occidentale, dans l’ouest de la Suisse, peuvent être confondus avec le célèbre vin français.

Cependant, l’Association française des producteurs de champagne, qui cultive ensemble, environ 34 000 hectares de vignobles, avaient apporté un procès et avaient raison. La décision du canton de la Cour constitutionnelle Vaud a déclaré que le terme français «champagne» est protégé exclusivement par l’accord bilatéral entre la Suisse et l’UE. Cela interdit “toute utilisation du nom des vins qui ne viennent pas de la région de champagne française”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *