Actualité Finance

La Bâloise s’engage en faveur de la mobilité des personnes handicapées

La Bâloise s’engage pour la mobilité des personnes handicapées

Créer une start-up en Suisse romande permet de retrouver la mobilité des paraplégiques. L’assureur Baloise utilise désormais cette approche dans le cadre de sa stratégie de développement durable.

Une jeune équipe de roboticiens et de bio-ingénieurs développe des «exosquelettes» pour aider les paraplégiques à devenir plus flexibles. Selon un communiqué de presse publié lundi, la startup Twiice fait désormais partie de l’écosystème de liquidité du groupe Bâloise Insurance. La Bâloise a parrainé à deux reprises le dixième anniversaire de l’ETH Zurich. Dans ce jeu, les personnes à mobilité réduite se font concurrence.

Deux fois, il était présent à la compétition avec ses exosquelettes. La Bâloise a maintenant conclu un partenariat avec Twiice pour renforcer les besoins de mobilité d’un groupe cible spécifique, a-t-on dit.

Cela est conforme à l’approche de durabilité et à la promesse d’assumer la responsabilité sociale.  Les exokskeletons permettent aux personnes atteintes de lésions de la moelle épinière de se relever, de marcher et de monter les escaliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.