Actualité Finance

Cinq actions gagnantes de la semaine

Les 5 leaders du marché boursier

« Finanz und Wirtschaft » a présenté cinq titres de SPI, qui ont beaucoup augmenté au cours de la dernière semaine de négociation.

Après la semaine de faiblesse, la bourse suisse s’est stabilisée. Si l’indice principal a baissé d’environ 1,8% en une semaine, il n’a pas pu échapper aux effets du ralentissement économique. Cependant, l’indice boursier suisse (SMI (SMI 9996,36 -0,27%)) est parvenu à revenir au-dessus de 10 000 points, tombant sous les 10 000 points au moins en milieu de semaine. Jusqu’à vendredi soir. Cette semaine, l’indice de performance suisse (SPI (SXGE 12455,59 -0,42%)) a également baissé d’environ 1,8%. Néanmoins, il y a encore des gagnants remarquables. Les titres SPI suivants sont les gagnants de la R&D Week du lundi 19 octobre au vendredi 23 octobre

1er Dottikon + 28,1% (performance par semaine)

Depuis des mois, le fournisseur pharmaceutique est l’un des stocks les plus importants de Suisse. En plein milieu: Dottikon ES (DESN 1200 -2,44%). La récente croissance rapide des entreprises de chimie de spécialité a convaincu le marché. Mardi, la société de Markus Blocher a donné la direction. Dottikon entend financer sa croissance par une augmentation de capital et une division d’actions. Les investisseurs semblent convaincus. Vendredi, le titre a atteint un niveau record.

2. dufry (DUFN 35,88 -3,78%) + 10,3

La crise n’est pas encore terminée. Mais pour l’instant, les nouvelles positives des détaillants de voyages se multiplient. Mardi, la Baloise a augmenté son capital. Toutes les nouvelles actions seront placées par les actionnaires existants et les nouveaux investisseurs Advent et Alibaba (Baba 313,835 1,26%). En conséquence, Dufry a reçu plus d’argent que prévu. Les recettes totales devraient atteindre 820 millions de francs suisses.

4. UBS (UBSG 11 215 -0,4%) +6,1

Sergio Ermotti a quitté le PDG d’UBS en raison de la hausse des bénéfices. La grande banque suisse a bénéficié de revenus plus élevés au troisième trimestre, mais a également eu un effet ponctuel. Le bénéfice net a presque doublé. A évidemment dépassé les prévisions. Pas étonnant que les investisseurs aient profité de cette nouvelle.

5. Augmentation (ROSE 234,5 0,21%) +4,7

Les actions des pharmacies de vente par correspondance ont fortement chuté après un pic de plus de 300 francs en juillet. Les investisseurs ont des raisons de célébrer à nouveau mercredi. Du côté positif, la croissance s’est accélérée au troisième trimestre. Les attentes à cet égard ont été satisfaites. À l’approche des chiffres, la crainte de résultats décevants ne s’est pas matérialisée. En bourse, les actions ont fortement augmenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.