Actualité Finance

Les dangers d’un régime

Les dangers d'un régime

Les dangers d’un régime de calcium basse

Si vous souhaitez modifier votre régime alimentaire pour perdre du poids, vous devez envisager certaines des options disponibles dans le cadre d’un plan alimentaire sain. L’industrie du complément alimentaire a parcouru un long chemin, car elle est devenue populaire. Il existe de nombreux produits sur le marché aujourd’hui qui peuvent aider à la perte de poids et un certain nombre d’entre eux ont été soutenus par des études scientifiques et des recommandations.

 

Les suppléments alimentaires contenant des extraits de thé vert ont été fortement commercialisés comme une aide à perdre du poids. Un complément alimentaire est généralement un produit à usage unique manufacturé destiné à augmenter la régime quotidien en fournissant une pilule, une capsule ou une poudre à prendre. Un complément alimentaire peut offrir certaines vitamines ou minéraux naturellement extraits de sources végétales ou sont produits synthétiquement afin de renforcer la quantité de consommation quotidienne des utilisateurs. Le terme complément alimentaire couvre tout produit destiné à augmenter le régime alimentaire et comprend généralement une forme de plats d’herbe, de légumes, de minéraux ou d’autres aliments pouvant aider le corps.

 

Le principal avantage d’une fibre alimentaire est qu’il réduit l’absorption des graisses alimentaires et du cholestérol. De nombreuses pilules de fibres alimentaires sont également annoncées comme le sida à la perte de poids, car elles réduisent l’absorption des calories. Ces revendications sont en partie vraies, mais la manière dont la fibre entre dans le corps n’est pas suffisamment efficace pour avoir un impact significatif sur la perte de poids.

 

Les compléments alimentaires peuvent être achetés chez tous les fournisseurs de soins de santé. Les prestataires de soins de santé incluent des médecins, des pharmaciens et des nutritionnistes. Ils peuvent également être achetés en ligne. Les compléments alimentaires sont vendus dans une variété de formes allant des liquides aux pilules et aux poudres. La plupart des régimes d’assurance maladie couvrent des compléments diététiques dans le cadre d’un programme plus vaste de traitements médicaux appelés plan de traitement hospitalier ou plan du THRT.

 

Bien que certaines graisses alimentaires aient été liées à une crise cardiaque et à un accident vasculaire cérébral, certains experts estiment que les niveaux de cholestérol peuvent également augmenter le risque de ces maladies. Les niveaux de cholestérol affectent à la fois la production et l’utilisation de la vitamine D. La vitamine D est nécessaire pour la synthèse de calcium et de phosphore. Par conséquent, une consommation accrue de graisse alimentaire et de cholestérol peut augmenter le risque de carence en vitamine D, ce qui peut entraîner une hypercalcémie, ce qui peut entraîner une maladie coronarienne et un accident vasculaire cérébral.

 

Certains types de vitamine D sont produits par la peau. Par conséquent, les personnes qui consomment peu de soleil sont à risque accru de toxicité de la vitamine D. De plus, une consommation prolongée de compléments alimentaires peut augmenter la toxicité de certaines vitamines. Les personnes qui consomment de grandes quantités de vitamine D devraient consulter leurs fournisseurs de soins de santé avant de consommer des vitamines ou des minéraux.

 

Une alimentation saine est essentielle pour atteindre et maintenir une bonne santé. Cependant, une alimentation saine doit être équilibrée avec la quantité appropriée de compléments alimentaires afin de garantir une alimentation équilibrée et de protéger contre les risques potentiels. Par exemple, trop de sodium peuvent provoquer une augmentation de la pression artérielle. Trop peu de fibres peuvent signifier la constipation et une sensation gonflée. Une combinaison d’aliments riches en compléments alimentaires garantira une alimentation équilibrée et évitera les risques potentiels pour la santé.

 

L’industrie manufacturière des produits alimentaires américaine a été soumise à accroître les préoccupations des consommateurs concernant la pureté et la sécurité de nombreux aliments préparés commercialement. Certaines des préoccupations ont été dirigées vers les produits multivitamines et minéraux contenant de la vitamine D, ainsi que de diverses protéines animales. Pour se protéger de la toxicité de la vitamine D, la Commission du commerce fédéral oblige les fabricants à énumérer le contenu exact des compléments diététiques dans l’étiquetage.

 

Il a été démontré que la fibre alimentaire réduisait le risque de diabète de type 2 et de maladies cardiaques. Des études préliminaires ont indiqué que les aliments à fibres élevées pourraient contribuer à réduire le risque de maladie cardiovasculaire, en particulier chez les personnes à risque élevé de diabète. Les régimes riches en fibres alimentaires semblent être particulièrement efficaces chez les personnes sans syndrome métabolique, une grappe de facteurs de risque pour les maladies cardiovasculaires. Ces régimes semblent également être bénéfiques chez les personnes atteintes d’hypertension artérielle, un facteur de risque de maladie cardiovasculaire.

 

La consommation de gras trans est liée au développement de conditions telles que les accidents vasculaires cérébraux, l’arthrite, les calculs biliaires et certaines formes de cancer. L’industrie alimentaire américaine a été lente pour répondre aux publications de l’appel à une consommation plus sûre de la graisse trans. Il y a plusieurs années, l’Union européenne a interdit les graisses trans de l’utilisation dans la production alimentaire. À cette époque, le coût de la graisse trans était plus cher que d’autres ingrédients naturels considérés comme plus bénéfiques pour le corps, y compris des antioxydants et des fibres.

 

En plus de réduire le risque d’ostéoporose, une faible consommation de vitamine D a été associée à une augmentation des taux de fractures de la hanche et de la diminution de la masse osseuse. La vitamine D est nécessaire pour créer des os forts et est essentielle au maintien d’articulations saines. Les faibles niveaux de vitamine D ont été trouvés chez les enfants obèses et les femmes enceintes. Une consommation élevée de produits laitiers et de poissons en collaboration avec de faibles niveaux de vitamine D a été associé à un plus grand risque de déficience en vitamine D et de perte osseuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *