Actualité Finance

Des dizaines de milliers de Romands se battent

Des milliers de Français se battent pour les barmans! 

Au Welschland, le mécontentement à l’égard des restaurants et des bars fermés en raison de la corona augmente. Les signatures doivent maintenant être collectées pour mettre fin à cette mesure. 

Depuis le 4 novembre, les cafés et bars de la Suisse romande sont fermés. L’aubergiste est en difficulté. De nombreux Romains manquent simplement un verre de vin blanc avant le déjeuner ou une bière après le travail. Mais surtout, une brève discussion avec des amis.

Maintenant, ils se dirigeront vers le barrage routier et collecteront des signatures en ligne. « Depuis le 4 novembre, le restaurant est fermé. Mais le nombre ne cesse d’augmenter », peut-on lire sur le site. « Par conséquent, un restaurant n’est pas un endroit qui peut être infecté! » 77 000 Roms ont déjà signé une pétition appelant à la fin de l’interdiction. La signature doit être soumise au Conseil fédéral le 10 décembre.

Les Bernois en ont assez

Les barmans de Berne en ont assez. Afin de protester contre les mesures de protection de la couronne, ils ont posé la cuillère en bois et ont arrêté de battre la bière. Ils se mettront en grève samedi prochain. Bain a souligné qu’un jour, en raison des achats de Noël, de nombreux passants seront dans la ville.

 Depuis la pandémie de Covid 19, l’hôtellerie a pris de nombreuses mesures. Le serrage final est maintenant trop important. Les bars de Berne doivent fermer à 21 heures. Et permet toujours jusqu’à 50 invités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.