Actualité Finance

Finances publiques – Pourquoi elles sont importantes pour une économie saine

Mathématiques discrètes et police prédictive L'étude de cas dominicaine

Finances publiques – Pourquoi elles sont importantes pour une économie saine

Les finances publiques sont essentiellement l’étude du rôle du gouvernement dans l’économie. C’est aussi la branche de la comptabilité qui analyse les dépenses de recettes du gouvernement et les dépenses publiques de l’État et la détermination de l’un ou des deux pour atteindre les effets économiques souhaitables et prévenir les effets indésirables. Cette branche s’occupe également du financement de l’éducation et de la santé. La seule chose que les finances publiques ne peuvent pas faire est de contrôler la masse monétaire, car elle ne peut affecter que les politiques économiques publiques et la capacité de l’État à le faire. C’est l’une des raisons pour lesquelles la gestion des finances publiques est souvent considérée comme une fonction moins importante de la comptabilité.

 

L’étude des finances publiques vise ainsi à déterminer la croissance économique et l’efficacité des finances publiques. Il tente d’évaluer l’effet de la politique budgétaire sur des variables telles que la production, l’emploi, la consommation, l’écart de production, l’inflation, le coût de la vie, les taux de change et le déficit budgétaire. Cette évaluation se fait sur la base de l’état actuel, des prévisions et du plan d’action futur. On considère également comment la politique affecte le cycle de croissance. Par exemple, si la politique budgétaire est conçue de manière à induire une croissance à long terme de l’économie nationale, ses résultats seront à long terme plutôt qu’à court terme.

 

L’un des aspects importants des finances publiques est la consolidation de la dette. La consolidation de dettes signifie la prise d’un autre prêt dans le but de rembourser les dettes existantes. Elle est parfois réalisée avec un prêt de recettes publiques. Un prêt sur les recettes publiques peut être garanti ou non garanti. En cas de prêt garanti, les emprunteurs doivent nantir certains actifs en garantie. Le prêt non garanti, en revanche, ne nécessite aucune garantie à cette fin.

 

En ce qui concerne les finances publiques, on s’inquiète beaucoup de l’augmentation des niveaux d’endettement en raison de dépenses publiques excessives. La raison principale est que l’augmentation des dépenses implique une augmentation des revenus et, à son tour, la demande de biens et de services augmente. Ainsi, l’offre diminue et les prix augmentent. Avec une augmentation des impôts, il y a moins de revenus à rentrer dans l’économie du côté des consommateurs et finalement la demande de monnaie s’assèche, provoquant l’inflation. L’inflation conduit à une hausse des prix et finalement à des niveaux d’endettement.

 

Alors, comment aborder ce problème? Premièrement, l’État doit se rendre compte que des niveaux d’endettement excessifs sont non seulement préjudiciables à la politique budgétaire, mais ont également de graves répercussions sur l’économie dans son ensemble. Les revenus du gouvernement sont nécessaires pour rembourser la dette, faute de quoi il n’y aurait aucune source de fonds disponible. L’objectif de réduction des niveaux d’endettement doit donc être atteint de manière réaliste. Une priorité doit être accordée à la réduction de la dette. Il y a eu de nombreux cas où les dépenses publiques ont créé tellement de dette que l’État a dû demander des prêts à diverses sources comme les banques et autres institutions financières pour faire face à ses dépenses essentielles.

 

Une responsabilité clé est donc maintenant de veiller à ce que les déficits soient réduits et à ce que les montants des recettes soient ajustés de manière appropriée pour faire baisser le niveau total de la dette. Une façon d’y parvenir serait d’entreprendre une vérification de toutes les finances publiques. Un audit approfondi révélera toutes les failles et la corruption de la politique budgétaire. Elle révélera également toute opportunité de croissance des revenus, qui sera ensuite utilisée pour dynamiser les finances par divers moyens.

 

Une autre façon de parvenir à une bonne politique budgétaire dans un pays est de réduire les dépenses excessives qui conduisent à un énorme déficit budgétaire. En limitant les dépenses excessives, le montant excédentaire des dépenses devra être remboursé, ce qui réduira à son tour la charge financière. Le rétablissement d’une dépense dormante ou la modification de la loi pour permettre des dépenses supplémentaires en sont deux exemples.

 

La gestion efficace des ressources est un ingrédient essentiel pour un système financier sain du secteur public. Les dépenses de consommation directe étant principalement effectuées par le secteur privé et le secteur public dans la plupart des cas, la gestion de ces ressources devrait être améliorée de manière à accroître l’efficacité globale des dépenses du secteur public. Un grand livre du secteur public efficace permet également de contrôler les coûts et de garantir que les impôts prélevés sont suffisamment élevés pour payer les régimes de sécurité sociale et autres. Enfin, pour qu’un gouvernement réussisse dans sa politique budgétaire, il doit contrôler les opérations de change et garder un œil sur ses déficits. Tout sur-financement extérieur conduit à un flux négatif des finances du secteur public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *