Actualité Finance

Glencore extrait moins de matières premières – pas seulement grâce à Corona

Glencore fabrique moins de matières premières, pas seulement à cause du Corona 

Au cours des neuf premiers mois de 2020, le groupe basé à Baar a produit moins de matières premières. La production de charbon de bois est toujours une question naïve. (Gr) Glencore continue de souffrir de la crise corona. Au cours des neuf premiers mois de 2020, les matières premières produites par les matières premières et les groupes miniers ont dans certains cas été considérablement réduites par rapport à l’année précédente. Selon le dernier rapport de production publié vendredi par le groupe Baar, par exemple, la production de cuivre a chuté de 8% par rapport à l’année précédente à 934 700 tonnes.

Le cobalt (-37%), le ferrochrome (-37%), le plomb (-12%) et le nickel (-9%) ont une plus forte baisse. La production de zinc à elle seule a augmenté de 6% pour atteindre 860 100 tonnes. Le PDG de Glencore, Ivan Glasenberg, a déclaré « de solides résultats au troisième trimestre ». Les différentes équipes «pourraient bien faire face aux nombreux défis posés par Covid-19». Le PDG du groupe a également mis l’accent sur le développement de la mine de Katanga au Congo (RDC), qui « a réussi à élargir son échelle et devrait reprendre sa pleine production d’ici la fin de l’année ». Le cuivre et le cobalt sont extraits au Katanga.

Fermeture de la mine, travaux d’entretien et grève des travailleurs 

La production de charbon de bois est toujours une question naïve. Au cours de la période considérée, ce nombre a baissé d’un cinquième pour s’établir à 83,5 millions de tonnes. Glencore a expliqué que le ralentissement économique n’était pas seulement dû à la fermeture de certaines installations de production en raison de la crise de la Couronne, mais aussi à la baisse de la demande, aux grèves des travailleurs et aux travaux d’entretien à la mine Prodeco. Colombie. En outre, la production de charbon de l’Australie a diminué en raison de la faiblesse du marché. Par conséquent, le groupe a abaissé ses prévisions pour le charbon pour toute l’année.

La production devrait désormais se situer entre 106 et 112 millions de tonnes, contre 111 à 117 millions de tonnes auparavant. Pour les autres matières premières, Glencore s’en tient à ses prévisions précédentes. Au premier semestre, la crise de la couronne a frappé ce géant des matières premières. En raison de la chute des prix des matières premières, la société basée à Baar a perdu de l’argent et a dû déclarer une perte de 2,6 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.