Actualité Finance

Quel est l’impact de votre code de conduite?

Code de Conduite Comment devons-nous appliquer notre
Code de Conduite Comment devons-nous appliquer notre

Quel est l’impact de votre code de conduite sur votre environnement de travail?

Qu’est-ce qu’un code de conduite? Un code de conduite est essentiellement un ensemble de règles ou de normes formelles décrivant les comportements, les normes, les règles ou les devoirs d’un individu ou d’une organisation, dans un format écrit ou non écrit. Un code de conduite comprend généralement: des principes, des déclarations de politique, des positions décisionnelles clés, des objectifs et des cibles organisationnelles, des ressources, des rôles et des fonctions, des politiques, des pratiques, des traditions et d’autres aspects importants des affaires. Un code définit également qui, au sein de l’organisation, est responsable du maintien de l’intégrité et de la bonne pratique du code et de son application continue. Il identifie également la ou les personnes autorisées à mettre en œuvre ou à maintenir le code de conduite et leurs pouvoirs et devoirs.

 

Un code de conduite relève de trois catégories principales. La première catégorie est celle qui régit la conduite professionnelle; La conduite professionnelle fait référence aux choses qu’un employé fait dans le cadre de son emploi qui sont pertinentes pour l’exercice de ses fonctions et qui visent à promouvoir les intérêts de l’employeur. Par exemple, utiliser un langage approprié lorsque vous parlez à vos collègues, rapportez des faits à votre supérieur, conservez les dossiers médicaux des traitements, assurez-vous que le travail est effectué conformément au calendrier et suivez les politiques de l’entreprise concernant l’habillement, la toilette et l’apparence. Les questions de conduite professionnelle sont les pierres angulaires d’une bonne étiquette professionnelle et commerciale.

 

La deuxième catégorie est celle qui régit la conduite non professionnelle; Ceux-ci incluent une variété de sujets de conduite tels que l’honnêteté, l’intégrité, la fiabilité, la véracité et le respect. Tous ces comportements peuvent être utilisés pour assurer la conformité des personnes concernées et pour protéger les intérêts de l’entreprise dans son ensemble. Encore une fois, chacun de ces problèmes doit être résolu et mis en œuvre afin de garantir que votre entreprise conserve une bonne étiquette professionnelle et commerciale. Les sujets relatifs à la conduite non professionnelle comprennent la discrimination, le harcèlement, la violence verbale ou physique, la négligence, le gaspillage de supervision, la promotion indue ou la falsification de la productivité professionnelle d’un employé. Il existe de nombreux autres types de comportement qui relèvent de ces grandes catégories, y compris les questions raciales (comme les préjugés), la religion (comme le racisme et le sexisme), le sexe, l’âge et l’orientation sexuelle.

 

La troisième catégorie est celle du code de conduite général et comprend, mais sans s’y limiter, les éléments suivants: valeurs éthiques ou religieuses, honnêteté, intégrité, fiabilité, créativité et innovation, motivation, communication ouverte, utilisation honnête, conduite sûre, raisonnable Ce modèle de code d’éthique et de déontologie est utilisé pour établir une norme de comportement pour les employés au sein de l’entreprise. Il sert également de ligne directrice dans les relations avec la direction et les employés.

 

Chacune des catégories ci-dessus est cruciale pour maintenir une bonne conduite professionnelle, l’honnêteté et l’intégrité dans tous les aspects des affaires. Cependant, force est de constater que ces mêmes codes sont également importants pour protéger les employés contre les actions illégales d’autres employés. C’est pour cette raison que les modèles de code d’éthique et de conduite professionnelle sont inclus dans toutes les politiques et procédures de l’entreprise afin de garantir que l’entreprise prend toutes les mesures nécessaires pour protéger les employés contre les préjudices. Toutes les politiques doivent être appliquées pour éliminer toute mauvaise interprétation ou ambiguïté. De plus, toute fausse information doit être portée à la connaissance du responsable ou du service des ressources humaines afin que des actions correctives puissent être prises.

 

Un modèle de code d’éthique et de conduite professionnelle peut être utilisé pour résoudre des problèmes spécifiques au sein de l’entreprise. Par exemple, s’il y a un écart au sein du personnel de vente, il peut être nécessaire de remédier à cette situation. Déclarer correctement ce qui constitue un comportement inapproprié sur le lieu de travail est une façon d’utiliser de telles directives. Il est également possible d’adapter le modèle d’exemple de code d’éthique et de déontologie pour répondre à des situations spécifiques.

 

Par exemple, les trois principales dispositions du code sur l’honnêteté et la fraude sont reflétées dans deux paragraphes distincts. En se référant au premier paragraphe, il est clair que les entreprises sont censées adopter des pratiques d’honnêteté. Deuxièmement, un employé a la responsabilité d’éviter de mentir en toutes circonstances. La troisième disposition exige que lorsqu’un gestionnaire détermine qu’un employé a fourni de fausses informations, il doit prendre les mesures appropriées. Ces trois sections travaillent ensemble de sorte que si un employé est trouvé en train de mentir ou même d’envisager de mentir, c’est le gestionnaire qui doit agir.

 

En conclusion, il n’est pas du tout difficile d’incorporer l’éthique au travail. Il y a cependant une mise en garde très importante. Dans la plupart des cas, l’entreprise a la prérogative de choisir les comportements ou les documents éthiques qu’elle intégrera dans son propre code de conduite. C’est donc aussi simple que cela puisse paraître, mais c’est aussi complexe que toutes nos organisations complexes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *