Actualité Finance

Le bureau du médiateur de la SSR soutient les locuteurs romanches

Le bureau de l’ombudsman de la SSR encourage les locuteurs de romanche 

Le fait de ne pas mentionner un mot romanche dans un programme multilingue viole l’exigence d’équité de la SSR. Lia Rumantscha de Chur, une organisation faîtière de l’Association de la langue rhéto-romane, est intervenue avec succès dans le bureau du médiateur de la SSR en Suisse alémanique. Le 8 juillet, il n’y avait aucune mention de la quatrième langue nationale dans l’émission de 17 minutes « Tagesgespräch » sur la station de radio SRF # 1, qui portait sur plusieurs langues en Suisse. Comme l’a annoncé lundi la Ligue romanche, ses objections sont parfaitement comprises.

Le Bureau des plaintes l’a admis, sans parler du romanche et des Grisons de langue italienne. Lia Rumantscha était satisfaite des suggestions reçues et a décidé de ne pas transmettre la plainte au Bureau indépendant des plaintes de la radio et de la télévision UBI. Pour la première fois, la SSR n’a pas oublié le romanche dans sa contribution à la langue. Il y a environ quatre ans, l’Union romanche s’est sentie obligée de contacter le Bureau du Médiateur parce que SRF « Tagesschau » ne mentionnait pas la quatrième langue nationale dans le rapport suisse sur le quatre et le multilinguisme. .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.