Actualité Finance

Le procureur fédéral enquête sur Blatter et Platini également pour fraude

Les procureurs fédéraux enquêtent également sur la fraude de Blatter et Platini

Selon son propre compte, les procureurs suisses enquêtent également sur la fraude de Sepp Blatter et Michel Platini depuis novembre. L’affaire impliquait 2 millions de francs, et M. Blatter, alors à la tête de la FIFA, paierait en 2011 le chef de l’UEFA de l’époque, M. Platini.

Sur la base des résultats obtenus à ce jour, le parquet suisse a procédé à une évaluation différente de la précédente. Le Bureau a annoncé la nouvelle samedi à la demande de l’agence de presse Keystone-SDA. Elle a confirmé les rapports des médias correspondants. Les enquêteurs judiciaires suisses n’ont pas fourni d’informations plus détaillées sur les faits de l’affaire.

M. Blatt n’a comparu à l’audience à Berne au Parquet général suisse que le 1er septembre de cette année. L’audience concernait une procédure pénale qui débutera en 2015. Les deux sont considérés comme rivaux à la direction de la FIFA. Selon un rapport du quotidien parisien Le Monde, les enquêteurs suisses soupçonnaient que les 2 millions de francs avaient été versés à Platini en 2011 pour l’empêcher de briguer la présidence de la FIFA avec le président Blatter.

Ce printemps, la police fédérale a émis une déclaration de suspicion concernant les relations commerciales inappropriées de M. Blatt, et la FIFA elle-même s’est engagée à traduire en justice toute personne fautive. Entre autres, des enquêtes sur les droits de revente de la télévision et la candidature du Qatar pour accueillir la Coupe du monde 2022 ont également été menées. Le parquet fédéral suisse enquête sur M. Blatter non seulement pour fraude, mais aussi pour corruption et gestion déloyale des affaires. Platini peut également faire l’objet d’enquêtes pénales pour détournement de fonds publics présumé, implication dans des affaires commerciales irrégulières et falsification de documents.

Plusieurs anciens responsables de la Fédération mondiale de football (FIFA) ont participé à la procédure pénale. Rien qu’à la fin du mois d’octobre, l’ancien secrétaire général Jérôme Valcke a été condamné pour falsification de documents. En outre, la justice enquête sur le procureur fédéral démissionnaire Michael Lauber (Michael Lauber) en raison de sa rencontre incohérente avec l’actuel président de la FIFA, Gianni Infantino.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.