Actualité Finance

Londres deviendra-t-elle une capitale européenne de la culture?

Comment Londres deviendra-t-elle une capitale européenne de la culture?

Une capitale européenne de la culture est généralement une ville désignée par l’Union européenne comme lieu d’une année, au cours de laquelle elle organise une série d’événements culturels internationaux. Dans certains cas, une ville est désignée pour un festival entier ou une année entière. Quelques exemples de villes qui ont été déclarées Capitales européennes de la culture ces dernières années sont Florence en Italie (la capitale de la Toscane), Lisbonne au Portugal (Portugal) et Barcelone en Espagne (la deuxième plus grande ville d’Espagne). Chaque ville a sa propre identité et en tant que telle apporte quelque chose d’unique à la table en ce qui concerne la culture.

 

Lorsque des villes du monde entier font la promotion de leur statut de capitale européenne de la culture, elles le font en partie pour soutenir des programmes conçus pour améliorer l’expérience des visiteurs de ces villes. Celles-ci pourraient impliquer la tenue d’un festival artistique et culturel de grande envergure, un festival international du film, un festival de littérature ou peut-être une série d’ateliers proposant différents types de divertissement. Celles-ci pourraient également être associées à diverses visites et excursions. Comme vous vous en doutez, dans cet esprit, de nombreuses villes attendent avec impatience d’accueillir la capitale européenne de la culture dans les années à venir. En effet, la popularité croissante de ces événements signifie qu’ils attireront un plus grand nombre de visiteurs. Dans certains cas, les organisateurs de l’événement apportent un soutien financier supplémentaire de la région.

 

Le succès de l’événement peut également être étayé par divers facteurs. Si une ville a connu un boom économique au cours des années précédentes, cela a eu un impact positif sur sa culture et son développement urbain. Parmi les autres facteurs contributifs figurent la proximité des principaux centres de transport tels que Londres et Barcelone, ou le fait qu’il est relativement plus facile de se rendre dans d’autres régions du monde.

 

Un autre facteur qui contribuera au succès de la capitale européenne de la culture en Europe est le climat. Les mois d’été dans la plupart des villes européennes sont doux à chauds, et en tant que tels, la culture et la vie nocturne seront beaucoup plus dynamiques que dans les pays du nord. En outre, les mois d’hiver sont relativement doux, même dans les zones les plus peuplées des villes européennes, ce qui donne une chance à la diversité culturelle et aux événements qui ne souffrent pas des conditions hivernales rigoureuses qui sont courantes ailleurs.

 

D’un autre côté, l’été est généralement froid et humide dans la plupart des villes d’Europe. Cela crée une atmosphère unique pour l’événement culturel, créant un lieu idéal pour l’intégration culturelle. Bien entendu, il ne sera pas facile de mettre en œuvre les exigences d’infrastructure nécessaires pour un tel événement dans de nombreuses villes du Royaume-Uni, du Pays de Galles et d’Écosse à court et moyen terme. Cela signifie qu’il est peu probable que la capitale européenne de la culture pour 2019 présente quelque chose de vraiment révolutionnaire.

 

Cependant, les choses peuvent devenir plus claires au fur et à mesure que le gouvernement britannique examine les implications possibles de rester membre de l’Union européenne après la décision du Royaume-Uni sur l’article Mandat. Certains suggèrent que rester au sein de l’Union européenne pourrait entraîner la perte de la couronne de Londres en tant que capitale européenne de la culture. D’autres pays comme la Suède et la Norvège ont déjà indiqué qu’ils souhaitaient conserver leur titre de capitales européennes de la culture. Et donc, il pourrait être vrai que rester membre de l’UE peut être la meilleure chose pour Londres et le reste du Royaume-Uni à long terme. Cela pourrait également conduire Londres à accueillir davantage d’événements de cette envergure dans les années à venir.

 

Pour l’instant, il semble qu’il y ait peu de raccourcis disponibles pour garantir qu’il y ait suffisamment de temps pour mettre pleinement en œuvre tous les plans nécessaires pour transformer Londres en une véritable capitale européenne de la culture. Si le gouvernement actuel a pris soin d’éviter de faire trop de promesses, il semble que certains éléments du programme des festivals européens soient déjà en place. Dans l’état actuel des choses, il est fort douteux que le prochain événement majeur puisse attirer autant d’attention que le dernier événement ou les principales attractions culturelles de la capitale.

 

Même avec des ressources limitées, il existe des moyens par lesquels le Royaume-Uni peut encore tenir sa promesse envers les Londoniens. L’une des meilleures choses que la ville fait en ce moment est de louer davantage de logements multiculturels pour le nombre croissant d’immigrants du monde entier. Alors que ces immigrants viennent en ville pour profiter de tarifs moins chers et de meilleures conditions de vie, il existe une opportunité de créer plus d’espaces de vie multilingues. Le Royaume-Uni devrait également introduire davantage de services de langue des signes pour les non anglophones dans les écoles et les crèches. Avec ces signes indiquant une future réussite potentielle pour Londres en tant que capitale européenne de la culture, il est grand temps que nous nous tournions vers un avenir radieux pour le Royaume-Uni et l’Europe dans son ensemble.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *