Actualité Finance

Roche et Atea développent conjointement le médicament Covid-19

Roche et Atea co-développent le médicament Covid-19

La société pharmaceutique basée à Bâle a l’intention de coopérer avec une société américaine pour développer un médicament pour traiter le virus.

Roche (ROG 297-0,72%) a élargi sa collaboration dans la lutte contre le coronavirus. Roche a annoncé jeudi qu’il travaillera en étroite collaboration avec Atea Pharmaceuticals. Ils espèrent développer conjointement un médicament antiviral expérimental.

Plus précisément, AT-527 est un médicament oral d’Atea actuellement étudié dans une étude de phase II, utilisé pour traiter les patients atteints de somnolence modérée19 à l’hôpital. Les essais cliniques de phase III débuteront au cours des trois premiers mois de 2021. À ce moment-là, le candidat pourra également être testé en ambulatoire.

L’objectif de cette coopération est d’accélérer le développement clinique et la production d’AT-527, d’évaluer son innocuité et son efficacité et de fournir cette méthode de traitement possible aux patients du monde entier dès que possible. Mai.

Si AT-527 s’avère sûr et efficace dans les essais cliniques et est approuvé par les autorités réglementaires, Atea sera responsable de la promotion de ce traitement aux États-Unis et pourra choisir de solliciter le soutien de la filiale de Rock, Genentech. Roche sera responsable de la distribution en dehors des États-Unis.

Atea elle-même a annoncé qu’elle recevrait un acompte de 350 millions de dollars de Roche pour la coopération, ainsi que d’éventuels paiements et redevances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.